le Weyr des nomades de l'ouest
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fin prêt!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
K'rian
Chevalier Brun
Chevalier Brun
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 30
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Fin prêt!   Dim 2 Juil à 0:12

Depuis le discours de R’bach et l’annonce du retour imminent des fils, K’rian avait repris l’entraînement avec encore plus d’ardeur que d’habitude. Il s’était levé tôt, avait huilé Rynath et tous deux s’étaient envolés pour l’aire d’entraînement. Il s’agissait d’être fin prêt pour le jour où reviendraient ces satanés fils ! Il voulait se venger et rien ni personne ne l’en empêcherait ! Foi de chevalier !

Le duo se posa au centre du terrain et le jeune homme vérifia une dernière fois la solidité de son harnais avant de passer aux choses sérieuses. Tout semblait en ordre. Le brun plia alors une patte et le chevalier monta agilement sur le dragon. L’instant d’après, le couple était en l’air en train d’esquiver un ennemi imaginaire. Ils exécutèrent moult tonneaux, virages et autres pirouettes avant de plonger dans l’interstice et de réapparaître au ras du sol ! ils passèrent si près du sol, qu’ils manquèrent de renverser…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saena
Dame Verte
Dame Verte
avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Dim 2 Juil à 1:03

Saena etais perdu dans ses pensée , il s'en etais paser des chose ses dernier jour ! d'abord le vol nuptial , R'bach qui devient chef du weyr ,Les fils qui semble avoir decider de sortir de leur legende pour venir embeter les chevalier dragon ...Quoique Saena attendait avec une certainne imapacience le jour ou elle pourrais carbonniser ces incarnation demoniaque ! Elle faisait confiance a Eleranth pour eviter le fils ! Aprés tout la dragonne etais trés agile ! Un drole de sifflement retenti , un dragon lui foncait dessus ?

-AAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!

Saena se jeta a terreet le dragon et son cavalier passerenta quelque centimtre de sa tete , un cri de rage ca fit entendre Eleranth piqua vers Saena et se posa a coter avant de se mettre a la pouser du bout du museau totalement terrifier , Saena se releva et toute tremblante serra le cou de sa dragonne de toute ses forces

*Tu n'as rien ? J'ai eu si peur !*

**Pas autant que moi !**

*Je vais lui dire deux mots moi a ce brun !*

**Doucement Eleranth ! calme toi !**

Saena gratta le tour de l'oeil de sa dragonne pour l'apaisait , celle ci rouler des yeux affoler , Saena lui murmurait des mots doux et la dragonne se calma rapidement .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'ay
Chevalier bronze, Chef d'Escadrille
Chevalier bronze, Chef d'Escadrille
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 47
Localisation : Loin de son frère !
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Dim 2 Juil à 1:32

J'ay et Lyroth, aussi matinaux que d'habitude, volaient à distance respectable de K'rian et de Rynath, pour travailler leurs virages sans être gênés, lorsque l'incident survint. Si le bronze et son chevalier ne furent pas surpris de voir l'autre couple disparaître dans l'Interstice, ils furent par contre choqués qu'il quitte le néant glacé si près du sol. C'était de la folie ! Pour un peu, le brun et son maître auraient pu réapparaître dans le sol et non au-dessus ! Les Maîtres des Aspirants insistaient pourtant tous, dans tous les Weyrs, pour que leurs élèves respectent des distances de sécurité, au décollage aussi bien qu'à l'atterrissage, avant de passer dans l'Interstice.

Au premier regard, J'ay n'avait pas vu Saena, contrairement à Lyroth, qui se raidit lorsqu'il réalisa que la collision avait été évitée de justesse. Plutôt secoué, le bronze mugit, faisant écho au claironnement furieux d'Eleranth, avant de tancer vertement son congénère brun.

(*Rynath* Vous n'auriez jamais du sortir de l'Interstice si près du sol ! C'est très dangereux, vous auriez pu manquer votre coup et réapparaître sous terre ! De plus, vous avez failli blesser un piétion. Auriez-vous pu retourner assez vite dans l'Interstice pour éviter la collision, si cette dame ne s'était pas jetée au sol ?)

Sentant à quel point son bronze était furieux, J'ay flatta distraitement son encolure incurvée, tout en lui ordonnant d'aller se poser près d'Eleranth. Il espérait que le chevalier-brun et lui ne se trouveraient pas dans la même Escadrille : il avait eu son quota d'accidents à Delani.

(Personne, n'a été blessé, c'est une chance. Demande à cette verte si sa maîtresse va bien, veux-tu ?)

(*Eleranth* Mon maître aimerait prendre des nouvelles de ta maîtresse. Elle va bien ?)

Tout en parlant, le bronze avait perdu tant d'altitude et de vitesse qu'il n'eut plus qu'à replier sa voilure pour se poser habilement sur la terre meuble. Après une dernière caresse de remerciement, J'ay mit pied à terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epidaure
Candidate
Candidate


Nombre de messages : 3
Age : 27
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Dim 2 Juil à 12:16

epidaure, qui passait par là, regrdait de tous ses yeux, essayant de comprendre la scène qui se déroulait devant elle. décidément, tous les codes lui échappait, il allait falloir d'urgence trouver quelqu'un qui lui explique un peu.
mais comment faire? tous ces chevaliers dragons avaient l'air si occupés, le monde en dehors de leurs collègues et de leurs dragons semblait ne pas exister pour eux..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
K'rian
Chevalier Brun
Chevalier Brun
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 30
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Lun 3 Juil à 18:35

K’rian se retourna pour voir sa victime tandis que Rynath reprenait de l’altitude. Ils n’étaient pas passés loin de la catastrophe. Mais, par le premier œuf, que pouvait bien faire cette sotte au milieu de l’aire d’entraînement ? Sûrement une inconsciente ou une nouvelle venue. Il était en train de faire faire un demi tour à son brun quand ce dernier lui transmit le message du bronze. Les yeux de K’rian se plissèrent tandis que Rynath répliquait vertement avec un rugissement offusqué.

{* Lyroth* Ne te mêle pas de la façon dont mon maître et moi volons ! Je ne t’ai pas demandé ton avis. De toute manière, personne n’a été blessé alors, pas de quoi en faire un wherry !}

Le couple terrible se posa enfin au sol. Le chevalier sauta en bas de sa monture et se dirigea rapidement vers la dame et la verte à ses côtés. Arrivé devant elles, il fixa Saena droit dans les yeux et posa ses poings sur ses hanches. Puis, il daigna desserrer les dents et siffla.

Mais à quoi vous jouez à la fin ? Si vous désirez mourir, attendez que les Fils tombent. N’entraînez pas les autres dans vos folies !

Comme pour approuver les paroles du jeune homme, le brun claqua alors bruyamment des mâchoires en guise de désapprobation du comportement de la dame verte et de l’ingérence de Lyroth. K’rian se retourna et adressa un sourire satisfait à Rynath.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saena
Dame Verte
Dame Verte
avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Lun 3 Juil à 20:33

Eleranth fini par se calmer et ses yeux roulerent moin vite , elle poussa un grondement profond ,Saena s'appuya sur son flanc reconstituant l'evenement dans sa tete , Eleranth leva legerement la tete lorsqu'elle recut le message du bronze

**Juste un peu secouer sinon elle va bien ...Elle a eu peur et elle se demande ce qu'il c'est passé **

Le brun atterit et son cavalier se dirigea rapidement vers elle et Eleranth , il apostropha violement Saena lui reprochant de se baladait sur l'aire d'entrainement , Saena rougit jusqu'a la racine de cheveux et brodouilla un charabia incomprehensible , Eleranth poussa un rugissement de rage et approchant sa tete de K'rian ses yeux rouge luisant de colere

**Rynath ! Ma maitresse a peut etre commis un erreur mais tu en a commis une bien pire ! Tu as faillit tuer ma maitresse ! Je me moque de comment toi ou ton maitre voulait sacrifier votre vie mais n'en emporter pas avec vous ! Ta conduite et indigne d'un dragon !**

Eleranth clotura son discour plain de vehemence par un rugissement de colere et d'indignation ,soufflant bruyement par les naseau elle secoua sa tete avec colere

*Eleranth ! calme toi je te prit ! s'enerver ne menera a rien *

-Je suis deso...

**ARRETE tu n'as pas a faire d'excuse !**

*Eleranth...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'ay
Chevalier bronze, Chef d'Escadrille
Chevalier bronze, Chef d'Escadrille
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 47
Localisation : Loin de son frère !
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Mar 4 Juil à 12:37

Lyroth n'avait pas vraiment l'habitude que ses congénères lui répondent, surtout sur ce ton, et se balança d'un antérieur à l'autre en attendant que Rynath se pose. Roulant des yeux vaguement orangés, la tête fièrement levée et le poitrail gonflé, il souffla violemment les naseaux et déploya ses ailes pour impressionner le brun de K'rian. Sensible à la colère de son compagnon, J'ay lui demanda silencieusement de ne pas provoquer ouvertement l'autre dragon, mais se détourna finalement très vite de l'affaire et le laissa agir à sa guise.

(*Rynath* La façon dont vous volez, ton maître et toi, concerne chaque dragon de ce Weyr. Le jour où vous vous blesserez ou blesserez quelqu'un, c'est tout le domaine qui en pâtira !) tonna mentalement le bronze.

Pendant ce temps, son maître avait rejoint Saena et posé ses mains sur ses épaules.

(Plus de peur que de mal, a dit Eleranth) commenta Lyroth, d'une voix calme mais qui cachait mal sa colère encore présente.

Pour toute réponse, J'ay exerça une légère pression sur le bras de la dame verte pour lui témoigner son soutien, tout en adressant un regard noir à son collègue brun.

"C'est vous qui parlez de folies ?! Vous n'avez jamais entendu parler des distances de sécurité ? Ca peut servir, y compris dans une Chute du Fils, puisque vous avez abordé le sujet ! Vous avez vraiment envie de finir encastré dans un rocher ou bien de tuer quelqu'un ? Décimer les chevaliers-dragons avant d'aller au combat n'est pas la meilleure stratégie que je connaisse !"

Derrière lui, Lyroth étendit la tête pour souffler doucement sur le cou d'Eleranth, en signe de sympathie, avant de se tourner vers Rynath. Quelque chose chez le bronze évoquait le mépris tandis qu'il toisait son congénère de toute sa hauteur.

Totalement concentré sur la santé de Saena et l'impertinence de K'rian, J'ay n'avait même pas vu Epidaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epidaure
Candidate
Candidate


Nombre de messages : 3
Age : 27
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Lun 17 Juil à 20:21

trois heures plus tard, Epidaure, après avoir fait le tour du terrain, décida que décidément, elle n'avait rien à faire là. elle repartit de mauvaise humeur, et bien mal disposée à l'égard de ces rustres. elle repartit vers les cuisines, en postulant que les cuisinières étaient parfois mal embouchée mais souvent bavardes. ce sertai là qu'elle aurait des renseignements...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
K'rian
Chevalier Brun
Chevalier Brun
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 30
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Jeu 20 Juil à 19:13

Face aux pseudo remontrances de J’ay, K’rian en put faire autrement que d’éclater de rire. Tout ceci l’amusait beaucoup. D’ailleurs il n’avait pas autant ri depuis…D’un seul coup, son visage se ferma, l’image de Kaylee venait de refaire surface. Le jeune homme serra les poings de colère et de rage. Non pas envers le chevalier bronze ou la dame mais plutôt envers les Fils. Seulement, Rynath l’interrompit dans ses rêveries en poussant un furieux rugissement de colère qui résonna longtemps aux alentours.

{* Eleranth* Apprends d’abord à voler toi et ta soi-disant dame et on en reparlera ! Parce que si elle esquive aussi bien les Fils qu’elle a esquivé son arrivée, vous avez du souci à vous faire !}

Le brun souffla par les naseaux d’un air dédaigneux. Il s’apprêta à rétorquer à Lyroth lorsque son maître lui coupa l’herbe sous la patte et fustigea J’ay.

« Rien à faire des distances de sécurité ! C’est bon pour les aspirants ou les trouillards. Je te signale tout de même que les Fils tombent au hasard et que certains arrivent quand même à nous échapper ! On se demande bien pourquoi, d’ailleurs. A ton avis ? Est-ce à cause de la négligence des chevaliers ou bien à cause de tes sacro-saintes distances de sécurité ?...Quant à m’encastrer dans un rocher, pourquoi crois-tu que je m’entraîne de la sorte ? Pour épater la galerie peut-être ? »

Il marqua une pause et un sourire narquois vint faire son apparition aux coins des lèvres de K’rian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'ay
Chevalier bronze, Chef d'Escadrille
Chevalier bronze, Chef d'Escadrille
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 47
Localisation : Loin de son frère !
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Sam 14 Oct à 2:24

J'ay se servait rarement de ses poings. Son oncle R'los lui avait en effet rabâché, des révolutions durant, que les chevaliers-dragons étaient au-dessus de ces sottises ; le jeune homme, plutôt batailleur pendant ses jeunes révolutions, avait bien appris sa leçon et refusé toute implication dans une bagarre après l'Eclosion de Lyroth. Sauf... sauf une fois. Ce jour-là, il avait un peu trop taquiné J'xay - ou menacé l'un de ses ex, il ne se souvenait plus trop - et récolté un magnifique uppercut du gauche en plein dans la mâchoire. Il avait bien entendu immédiatement répliqué, mais la blessure était faite : l'avorton venait de lui fournir la preuve qu'il n'était pas assez vif pour être un adversaire sérieux au corps au corps.

Aussi, même si J'ay mourrait d'envie de faire taire l'impertinent, quitte à l'étrangler ou à lui casser quelques dents, il était peu probable qu'il lève la main sur K'rian. Les oreilles du chevalier-brun, par contre, n'allait pas être épargnées si la conversation continuait à ce train.

"Vous vous croyez donc au-dessus de tout ? Vous savez, vous n'êtes pas le premier chevalier-dragon qui se prépare à voler contre les Fils. D'autres l'ont fait avant vous et ont appris, parfois au prix fort, les erreurs à ne pas commettre. Oui, les Fils tombent au hasard. Non, les distances de sécurité ne sont pas une règle stupide et inutile. A moins que vous ne teniez absolument à cramer l'aile du dragon voisin en même temps que notre vieil ennemi ?"

Le visage de J'ay se ferma un bref instant. C'était à cause d'un frimeur imbécile comme lui qu'il avait du renoncer à son Escadrille, à Delani. Il se reprit presque immédiatement et cracha :

"Eh oui ! J'ai le regret de vous apprendre que vous n'êtes pas seul sur cette planète. Entraînez-vous autant que vous voulez mais évitez de tuer les autres chevaliers-dragons. Ce serait regrettable de perdre des combattants avant la bataille..."

Reniflement de mépris.

"... même vous, d'ailleurs"

Il ne pensait plus du tout à Saena. Il n'avait plus qu'une envie, c'était s'expliquer avec K'rian ; il aurait volontiers entraîné le chevalier plus loin, mais craignait que l'homme interprète ce geste comme une incitation à la bagarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
K'rian
Chevalier Brun
Chevalier Brun
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 30
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Lun 16 Oct à 14:17

Face à la réplique de J’ay, K’rian ne put faire autrement que d’éclater de rire. Un rire plus que moqueur, un rire méprisant ! Comment ce chevalier, fut-il maître d’un bronze, pouvait-il croire un instant que ses paroles aller le toucher, aller le faire changer. Tout cela était vraiment à pleurer…de rire. Il mit ses mains dans les poches de son pantalon et toisa l’avorton de haut (même si l’avorton en question est plus âgé que lui !^^).

« Comme si c’était de ma faute si ces imbéciles de chevaliers et leurs dragons ne savent pas éviter les flammes de Rynath ! Et puis quand bien même je crame l’aile d’un dragon, qu’est-ce que ça peut foutre tant que les Fils sont repoussés ? Parce que si je me souviens bien, c’est là notre mission, non ? Protéger Pern de l’invasion de ces saloperies de Fils ! »

Ses yeux se durcirent en même temps que sa bouche esquissait un pli amer. De son côté, le brun avait également claironné de mépris pour ses congénères et leur inaptitude à manoeuvrer pendant une bataille. Il voulait montrer par là qu’il soutenait son maître et que ceux qui avaient l’audace de se mettre en travers de sa route risquaient forts de le regretter !

Les poings de k’rian se resserrèrent dans ses poches. Au moindre signe d’hostilité de son interlocuteur, il était prêt à répliquer. Que cela soit verbal ou pas !

« Et puis, je n’ai invité personne à venir s’entraîner avec moi ! Alors si certains sont assez stupides pour me déranger en plein entraînement, je donne pas cher de leur peau pendant un vrai combat ! S’ils doivent périr, autant que ce soit maintenant plutôt que de venir nous gêner en plein ciel lors d’une chute !...Et puis de toutes manières, il faut bien mourir un jour, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'ay
Chevalier bronze, Chef d'Escadrille
Chevalier bronze, Chef d'Escadrille
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 47
Localisation : Loin de son frère !
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Lun 16 Oct à 19:53

J'ay fut estomaqué par la réponse de K'rian. Comment pouvait-on être aussi stupide et égoïste ?! Qui avait accepté qu'un individu de son espèce se présente sur les Sables ?! Et par quel miracle Rynath l'avait-il reconnu comme son double ?! Il devait manquer une ou deux cases au brun, il n'y avait pas d'autres explications ! Empli de rage et de mépris, le chevalier-bronze releva fièrement le menton pour, à son tour, regarder son collègue de haut (ce qui n'était pas trop difficile, vu qu'il était plus grand que lui ^^ Les choses auraient été moins aisées s'il avait eu la taille de son petit frère)

"Oui, il faut bien mourir un jour. Mais moi je compte survivre le plus longtemps possible, ne vous en déplaise. Et je compte également tout faire pour que Lyroth vieillisse près de moi, maître de ses deux ailes et parfaitement sain. Dites-moi, savez-vous que les dragons ne s'attaquent jamais entre eux ? Que ceux qui ont une cervelle ont des remords lorsqu'ils brûlent un congénère ? Qu'ils se lamentent lorsque l'un des leurs disparaît dans l'Interstice pour toujours ?"

Il se pencha lègèrement pour rapprocher son visage de K'rian.

"Mais au moins, nous sommes d'accord sur une chose. Nous sommes effectivement là pour protéger les terres des Fils. Chaque chevalier-dragon de Pern est formé dans cette optique. Tous, sans exception, verts, bleus, bruns, bronze et or, nous avançons vers le même but. Et si nous combattons ensemble, nous serons plus efficaces que seuls. Si vous comptez combattre les Fils aussi efficacement qu'une Escadrille de vingt dragons, permettez-moi de vous dire que vous vous surestimez."

Il releva la tête pour jeter un coup d'oeil à Rynath.

"A vous entendre, Rynath et vous êtes parfaits, à l'abri des Fils comme à celui des accidents. Mais, admettons que votre brun soit un jour, par malchance, sur la trajectoire d'un paquet de Fils et d'une flamme, et qu'il s'en rende compte trop tard pour sauter dans l'Interstice. Qu'est-ce que vous vous direz ? 'Je ne peux m'en prendre qu'à moi-même, Rynath et moi aurions dû être assez rapide pour esquiver' ? Ou 'Oh ! Ce n'est pas grave, tant que les Fils sont repoussés' ?!"

Il n'avait pas du tout l'attention de faire changer K'rian par ces paroles. Il était à présent persuadé d'avoir affaire à un crétin, à peine plus malin qu'un wherry, mais tenait à lui dire tout ce qu'il avait sur le coeur.

"Si vous êtes incapable de reconnaître l'importance du travail d'équipe, vous qui avez un dragon, alors je crois que vous vous êtes trompé de vocation"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T'kal
Chevalier Brun de Pern
Chevalier Brun de Pern
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Mar 17 Oct à 19:31

Un peu en retrait, un autre brun souffla violemment par les naseaux, et un léger relent phosphaté flotta dans l'air, tandis que T'kal démontait de son dragon pour rejoindre les deux hommes et se ranger aux côtés de J'ay. Lui et son Dorcoth avaient été témoins de 'l'accident' et s'ils n'avaient pu atterir assez rapidement pour participer - même de loin - à l'altercation, son brun avait maintenu le contact avec le grand bronze de l'ancien de Delani. Et ce que Dorcoth lui avait appris laissait à T'kal un arrière goût bizarre.

Les mains dans les poches, T'kal considéra un instant les deux hommes qui se dévisageaient en chiens de faïence, avant d'intervenir d'une voix douce à l'accent trainant.

"K'tar sera soulagé d'apprendre que Nelva n'est pas seule à compter quelques fortes personnalités."

Et de faire un clin d'oeil au chevalier brun indiscipliné et insolent. En bon Chef de l'Escadrille des "Têtes brûlées" comme les surnommaient certaines mauvaises langues, il ne pouvait s'empêcher de sourire discrêtement, compréhensif envers la juste offusquation de son collègue mais désireux de ne pas attiser le feu, d'autant qu'il venait d'un Weyr étranger et n'avait pas été là depuis le départ.

"J'ay, K'rian, je ne veux pas m'imposer mais j'aurais besoin d'un coup de main. Si cela ne vous dérange pas bien évidement."

Et plouf! Le beau pavé dans la marre. T'kal savait qu'il n'avait pas le droit d'intervenir mais c'était plus fort que lui. Les accidents avec les émissions de phosphines étaient un sujet sensible pour J'ay et si T'kal respectait l'homme qu'il avait appris à connaître, il ne souhaitait pas le voir confronté à l'amertume du souvenir de l'accident malheureux qui les avaient chassés de leur Weyr...
Et puis, c'était vrai qu'il avait besoin d'aide. Pour ses expériences. Mais ça il ne le dirait pas, sinon les deux autres le dévisageraient avec mépris avant de lui rire au nez et de s'en aller en le plantant là, lui et ses idées saugrenues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
K'rian
Chevalier Brun
Chevalier Brun
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 30
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Mer 18 Oct à 13:17

K’rian ne bougea pas d’un pouce lorsque J’ay approcha son visage du sien. Mieux, il soutint le regard du chevalier sans sourciller. Les paroles prononcées atteignaient bien ses oreilles mais n’avaient aucune prise sur son esprit. Il pouvait toujours dire ce qu’il voulait, le jeune homme ne démordrait jamais de sa position. Confier sa vie aux autres ? Il cracha par terre de mépris. D’ailleurs, il allait répliquer quand son adversaire eut un mot malheureux sans le savoir.

« A vous entendre, Rynath et vous êtes parfaits, à l'abri des Fils comme à celui des accidents. » dit J’ay.

Instantanément, le visage de K’rian se décomposa et ses lèvres blanchirent sous l’effet d’une incontrôlable colère. Comment osait-il ! Comment pouvait-il savoir ce que l’on ressentait dans cette situation ! Comment…
Il n’eut pas l’occasion de pousser plus loin ses réflexions car un brun venait de se poser à proximité et son maître s’approchait à présent d’eux. Rynath observa d’un œil méfiant le nouveau venu. Il avait déjà fort à faire avec le bronze et n’avait pas trop envie de devoir s’occuper également du brun. De son côté, K’rian, l’œil en feu, dévisageait le nouvel arrivant. Son attitude ne semblait pas agressive mais sa façon de leur parlait et de se déplacer lui déplaisait énormément. Il détestait la suffisance de ce drôle de chevalier. Alors quand il leur demanda de l’aide, le jeune homme haussa les épaules et détourna son regard.

Pas l’temps !

Marmonna-t-il d’une voix sourde et vibrante d’une colère retenue. Il toisa à nouveau J’ay, les poings toujours serrés dans les poches. Il était à deux doigts d’exploser.

Personne n’est à l’abri des Fils et surtout pas les chevaliers ! Ça, je ne le sais que trop bien figure-toi ! Mais de là, à insinuer que je me suis trompé de vocation, je pense que tu te trompes ! Quand il s’agit de détruire les Fils et protéger Pern, tu trouveras personne de plus assidu que moi !

Puis sans crier gare, il sortit sa main droite et assainit un violent coup de poing dans l’estomac du chevalier ! A présent, les traits du jeune homme étaient déformés par une colère et une haine sans borne. Rynath rugit de défi, prêt à sortir ses griffes si on touchait à son maître !

Ça, c’est pour avoir insulter la mémoire de Kaylee ! dit K’rian.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'ay
Chevalier bronze, Chef d'Escadrille
Chevalier bronze, Chef d'Escadrille
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 47
Localisation : Loin de son frère !
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Mer 18 Oct à 20:26

J'ay ne cilla pas lorsque T'kal les rejoignit, mais lui adressa un regard furieux lorsqu'il entendit sa remarque sur les têtes brûlées. Même s'il ne l'aurait pas parié, il lui semblait que la sympathie de son collègue brun allait à l'insolent qui leur faisait face. Comment pouvait-il donner raison à cet individu ?! Avait-il entendu ses dernières paroles ?! Savait-il que cet homme n'aurait aucun remords à brûler un dragon et son maître, pourvu qu'il crâme un paquet de Fils par la même occasion ?!

Malade d'indignation, le chevalier-bronze allait rétorquer sèchement qu'il n'avait pas le temps lorsque K'rian le coiffa au poteau. Aussitôt, l'oeil brillant de mépris et de rage, le maître de Lyroth reporta son regard sur son antagoniste, oubliant totalement T'kal. Il ne s'attendait absolument pas à ce que K'rian en vienne aux poings et se plia en en deux sous le coup, le souffle coupé ; dans un mouvement quasi-instinctif, il agrippa l'épaule de T'kal tout en portant son autre bras à son ventre. Lyroth laissa échapper un étrange cri étranglé et déploya les ailes, ses yeux à facettes tournoyant à toute allure dans ses orbites.

"Oui ! Vous êtes... le pire... chevalier que je connaisse !" haleta le chevalier-bronze. "Je ne sais pas... qui est Kaylee, mais vous, savez-vous... que nous avons besoin de chacun... pour lutter contre les Fils ? Savez-vous... ce qui arrive aux chevaliers... qui perdent leur dragon ? Vous êtes un monstre d'égoïsme !"

Il ravala de justesse la dernière réplique qui lui était venue à l'esprit, à savoir que K'rian ne valait pas mieux que les Fils, voire même moins. Les Fils, eux, frappaient au hasard. K'rian, lui, voyait très bien ce qu'il faisait lorsqu'il dirigeait Rynath vers l'un de ses congénères.

Une main toujours serrée sur l'épaule de T'kal, si fort que ses phalanges pâlissaient, J'ay se redressa. Les valeurs qu'on lui avait inculquées durant toute son enfance étaient piétinées les unes après les autres, et cela lui donnait la nausée. Est-ce que T'kal trouvait toujours le chevalier-brun sympathique ? Ne voyait-il rien qui clochait dans le raisonnement de K'rian ? Pensait-il lui aussi que la vie des chevaliers-dragons n'étaient rien, absolument rien, comparé à l'extermination des Fils ?

L'idée que T'kal était peut-être, effectivement, du côté de K'rian le rendait malade. Il avait payé assez cher pour savoir qu'un Chef d'Escadrille devait toujours veiller sur les membres de son groupe et limiter autant que possible les accidents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T'kal
Chevalier Brun de Pern
Chevalier Brun de Pern
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Jeu 19 Oct à 12:32

L'expression de T'kal se durcit instantanément quand le brun se jeta avec rage sur J'ay et pire, lorsque son dragon claironna de défi, les yeux tournoyant d'une lueur inquiétante. Le premier geste de T'kal fut de poser une main amie sur celle du chevalier bronze, assurant par là son soutien, tant physique que moral . Les yeux plissés, il considérait l'autre, toute trace de sympathie envolée. S'il pouvait tolérer les fortes personnalités, personne n'aurait jamais osé porter la main sur lui, tant le respect que se portaient les Chevaliers de Pern étaient ancrés en chacun d'eux.
Ne serait-ce que pour l'amour de leurs dragons, ces créatures sensibles et aimantes.

Enfin! T'kal révisa cette dernière pensée, Nelva possédant un brun des plus agressifs. Sauf qu'Akaïth était fou, ce qui n'était semble-t-il pas le cas de Rynath. Le comportement de son maître le perturbait et T'kal espérait qu'il saurait se contrôler et ne sauterait pas sur un Lyroth plus désemparé qu'autre chose.

(Dorcoth! Dis à la jeune verte d'aller chercher quelqu'un!)

T'kal aurait préféré régler les choses autrement, mais le comportement de K'rian était inqualifiable. On pouvait excuser celui de certains maîtres dont les dragons étaient en chaleur, mais là...

(*Lyroth* Mon maître soutient le vôtre. Et je vous soutiens.) assura Dorcoth d'une voix tranquille, relayant les pensées de son maître qui préférait se taire plutôt que d'aggraver les choses en disant quoi que ce soit.
Le regard désapprobateur de T'kal en disait plus long qu'un grand discours, et il espérait que l'autre allait se reprendre avant qu'une maîtresse de dorée ou pire n'arrive sur l'Aire d'entrainement...

Dorcoth souffla doucement par les naseaux et roucoula gentiment. Tentative pour appaiser les esprits? Qui sait. Il déploya ses grandes ailes, secoua de droite à gauche son long cou sinueux et considéra Rynath en clignant des paupières, masquant un instant l'azur de ses grands yeux à façette.

Si le manège de son brun n'échappa pas au Chevalier de Nelva, il évita de sourire, mais serra convulsivement le poignet de J'ay, le suppliant silentieusement de se reprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
K'rian
Chevalier Brun
Chevalier Brun
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 30
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Jeu 19 Oct à 18:47

Malheureusement, les mots qui sortirent de la bouche de J’ay ne calmèrent en rien la fureur de K’rian. Pire ! Plus le chevalier insistait sur l’incapacité du jeune homme à être un bon chevalier, plus le dit jeune homme sentait une colère phénoménale monter en lui. Mais qu’avaient-ils tous à vouloir lui dicter sa conduite ? Le prenaient-ils pour un abruti à ce point ? Eh bien, mal leur en prit car K’rian n’était pas décidé à laisser passer cet affront, cette fois !

Eh toi, sais-tu ce que ressente ceux qui ont perdu un être cher ? Où étaient donc tes valeureux chevaliers quand j’ai eu besoin d’eux ? Pourquoi donc ont-ils laissés passer des fils s’ils sont si efficaces que tu le dis ? Pourquoi…Pourquoi ont-ils laissé mourir Kaylee ?

Les derniers mots avaient été littéralement hurlés ! Un de ces hurlements de douleur empreint d’une tristesse sans pareille ! D’un seul coup, le chevalier brun parut vider de toute énergie. Certes ses yeux flamboyaient toujours d’une grande colère ou plutôt d’une grande détresse mais le reste de son être semblait sans vie. Sans un mot de plus, il tomba à genoux sur le sol et des larmes se mirent à couler silencieusement le long de son visage.

De son côté, Rynath regardait d’un œil méfiant les pitreries de Dorcoth. Il ne comprenait pas où le brun voulait en venir. Il était même en train de penser que le male était stupide lorsque son maître poussa u cri à faire pâlir un mort. Instantanément, le dragon reporta toute son attention sur K’rian. Il vint poser son museau contre le jeune homme tandis que ses prunelles viraient au orange profond et se mettaient à tournoyer de manière alarmante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'ay
Chevalier bronze, Chef d'Escadrille
Chevalier bronze, Chef d'Escadrille
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 47
Localisation : Loin de son frère !
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Ven 20 Oct à 0:05

Calmer K'rian ne faisait pas partie des intentions de J'ay. Le chevalier-bronze était à moitié étouffé par l'indignation, le dégoût et la colère ; dans ces conditions, comment pouvait-il songer, ne serait-ce qu'un seul instant, à apaiser le chevalier-brun ? Il était furieux, blessé, désemparé, et ne voyait personne vers qui se tourner. Le départ de Saena ne lui avait pas échappé, et il se demandait ce qu'il devait en penser. Est-ce qu'elle fuyait ? Etait-il vraiment seul contre tous ?

(Le maître de Dorcoth est de votre côté) le corrigea Lyroth, calmé par les paroles et l'attitude du brun de Nelva.

Ses yeux à facettes ralentissaient peu à peu leur mouvement rotatoire, et il ne tarda pas à replier ses grandes ailes contre son épine dorsale. Il continuait à balancer nerveusement la tête au-dessus de J'ay, pour le protéger, mais le danger semblait s'être écarté.

(*Dorcoth* Je ne comprends pas l'attitude de cet homme. Mon maître aussi est désemparé. Nous sommes soulagés que vous soyez là) commenta simplement le dragon, toujours troublé.

J'ay fut surpris par la réaction de K'rian et lâcha enfin l'épaule de T'kal. Le chevalier-bronze n'aimait pas la sensiblerie, mais n'avait pas un coeur de marbre pour autant, et pouvait parfaitement comprendre la douleur du maître de Rynath. Une seconde, une petite voix méchante lui souffla que K'rian faisait précisément partie des valeureux chevaliers qu'il critiquait avec tant d'amertume et de colère. Pourquoi lui n'avait pas protégé la fameuse Kaylee, hein ?!

Le Chef d'Escadrille sut immédiatement que cette remarque était la dernière chose à dire. D'ordinaire, il n'épargnait pas à ses ennemis ce genre de remarques acides et cruelles, mais frapper un homme à terre n'était pas dans ses habitudes.

"Nous ne sommes pas infaillibles. Les Fils n'étaient pas tombés depuis quatre cents révolutions, et rien ou presque ne prédisait leur retour" déclara le chevalier d'une voix très calme. "Nous avons tous été pris par surprise. Vous comme les autres, d'après ce que je comprends."

Il se tut soudain, de peur que K'rian n'explose de nouveau de colère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T'kal
Chevalier Brun de Pern
Chevalier Brun de Pern
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Ven 20 Oct à 15:16

Dorcoth balança une fois de plus sa grosse tête triangulaire de gauche à droite, les yeux tournoyant désormais lentement dans leurs orbites, opalescents. Et ses longues serres d'airain, solidement plantées dans la terre meuble quelques instants plus tôt, de rentrer dans leurs fourreaux.

(*Lyroth* Les dragons et chevaliers se soutiennent.) commenta Dorcoth d'un ton encourageant, tandis qu'un léger roucoulement faisait vibrer sa gorge eux reflets chocolats. (Nous avons malheureusement l'habitude des chevaliers... dérangés. Mon maître est désemparé lui aussi. Il ne comprend pas pourquoi le maître de Rynath en veut à ses pairs. C'était un accident.)

L'attitude de l'autre brun ne lui ayant pas le moins du monde échappé, et malgré sa répugnance prudente à lui parler, il lui envoya tout de même une pensée rassurante, accompagné d'un (*Rynath* Nous sommes vos alliés. Ensembles nous empêcherons les Fils de faire plus de victimes. Nous ne voulons pas de mal à votre maître. Aidez-nous...)

T'kal de son côté avait suivi d'une oreille plutôt distraite ce que racontait son dragon, occupé à suivre d'un regard circonspect les deux hommes. J'ay avait apparement recouvré un certain contrôle sur ses nerfs et l'autre, abandonné toute véléité agressive.
Désireux de les laisser régler leurs différents tranquillement, maintenant que le ton était redescendu, il fit deux pas en arrière et se posta à côté de son Dorcoth, à portée de voix et de mains pour pouvoir intervenir, au csa où...
Soulagé, il s'appuya contre l'articulation de la cheville de son compagnon - qui s'était même assis pour prouver à Rynath ses bonnes intensions - et savoura ce simple contact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
K'rian
Chevalier Brun
Chevalier Brun
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 30
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Sam 21 Oct à 10:40

Partagé entre la douleur et la colère, K’rian ne semblait plus trop savoir où il en était. Il ressentit avec un certain réconfort la présence de Rynath tout contre lui mais ce n’était pas suffisant pour faire taire cette impression qu’un étau se resserrait autour de son cœur. D’un geste rageur, il essuya ses larmes d’un revers de manche et serra les dents. Il commençait à se sentir pitoyable face aux deux chevaliers en face de lui. C’est alors que son brun lui fit par du message de Dorcoth. Le contenu le laissa un peu indécis. Devait-il accepter cette aide alors qu’il avait été à deux doigts de commettre l’irréparable ? Il savait que si J’ay s’était entêté à le harceler, il l’aurait probablement tué de colère avant de s’en mordre cruellement les doigts. Après coup, il commençait à avoir un peu honte de s’être laisser ainsi emporté par la colère mais le mal était fait ! Il venait de se faire un nouvel ennemi voir peut-être deux. Le jeune homme haussa les épaules.

*Bah, un de plus ou un de moins, ce n’est pas cela qui me rendra Kaylee !*

Il tourna doucement la tête vers celle de Rynath, lui gratta le tour de l’œil pour le rassurer et lui dit :

{{Dis à Dorcoth et à son maitre que leur solicitude est tout à leur honneur…}}

Sans même attendre la fin de la phrase, le brun transmettait le message à son congénère. Ses prunelles avaient retrouvées leur aspect normal mais il ne pouvait s’empêcher de garder un œil sur son cher maître.

{*Dorcoth* Mon maître et moi sommes touchés par votre aide mais nous préférons être seuls. Nous n’avons besoin de l’aide de personne, même celle des chevaliers !}

Lentement, douloureusement, K’rian se remit sur pieds. Finalement, sa fierté de chevalier avait repris le dessus. Il fixa J’ay droit dans le yeux sans ciller, ni même éprouver un quelconque sentiment de gêne face à son geste. Il refuserait toujours de s’abaisser devant l’un des siens fut-il le maître d’un bronze.

J’exterminerai tous le Fils de la surface de Pern mais si je peux te donner un conseil, évite de te trouver sur ma route à l’avenir !

Il remit ses mains dans les poches et se contenta de dévisageait l’un après l’autre les deux chevaliers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'ay
Chevalier bronze, Chef d'Escadrille
Chevalier bronze, Chef d'Escadrille
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 47
Localisation : Loin de son frère !
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Sam 21 Oct à 17:44

Voyant que Dorcoth avait un peu baissé sa garde, Lyroth se détendit à son tour et oublia une seconde Rynath. Avec un soupir las, il baissa sa grosse tête et posa doucement son menton à droite de son maître, à portée de ses caresses rassurantes. Son oeil énorme se trouvait à présent à la hauteur du visage de J'ay, et l'air grave du chevalier se reflétait dans les multiples facettes occulaires.

Le chevalier-bronze serrait les dents, comme toujours lorsqu'il était contrarié et/ou ne maîtrisait plus la situation. Il avait cessé d'accabler K'rian, mais ne le regardait pas pour autant avec compassion. Pour tout dire, il s'efforçait de garder un visage neutre, pour ne pas trahir ses sentiments ; ses yeux noisette ne reflétaient rien, et il gardait le silence. Lorsque le chevalier insolent se tourna vers Rynath, le Chef d'Escadrille bronze posa lui aussi une main sur le museau de son âme-soeur et caressa distraitement son cuir chaud et doux. Une seconde, son regard glissa vers T'kal. Il était un peu agacé que son collègue ait choisi le rôle d'observateur silencieux, car il avait l'impression desagréable d'être jugé ; néanmoins, il devait reconnaître que le calme de Dorcoth et de son maître avaient contribué à améliorer la situation, et le chevalier-bronze pria mentalement Lyroth de remercier le brun de Nelva.

K'rian choisit ce moment pour reprendre la parole. La lèvre supérieure de J'ay se retroussa légèrement, découvrant quelques dents.

"Des menaces ?" souffla-t-il d'une voix très calme, comme s'il ne se sentait pas concerné.

Il haussa légèrement les épaules et fit demi-tour pour se rapprocher de T'kal. Une fois qu'il fut aux côtés de son collègue, il se retourna, croisa les bras, et commenta d'un ton tranquille :

"Je ne suis pourtant pas votre ennemi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T'kal
Chevalier Brun de Pern
Chevalier Brun de Pern
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Sam 21 Oct à 19:16

T'kal se crispa lorsque K'rian réenchaîna sur de nouvelles menaces et démonstrations d'agressivité, mais le calme apparent de J'ay le rassura : maintenant que le chevalier-bronze avait repris contrôle sur ses émotions, ce que dirait l'autre ne l'atteindrait plus. Il avait le dessus, et le violent K'rian se ridiculisait plus qu'autre chose en faisant preuve d'aussi peu de maîtrise.

(*Rynath* C'est notre rôle que de combattre à vos côtés. Laissez-nous vous aider... Nous sommes de la même race, votre quête est nôtre...) renchérit-il d'une voix douce, les multiples façettes de ses grands yeux veinées de bleu et de vert.
Il quitta une seconde le brun du regard pour suivre Lyroth des yeux, et accueillit le maître du bronze par un léger renaclement de bienvenue.

T'kal quant à lui sourit chaleureusement à J'ay, et s'il avait su ce que son collègue pensait se serait volontier expliqué : malgré toute son envie d'intervenir, il devait rester de côté. Les Weyrs étaient très jaloux de leur autonomie et même pour une simple dispute, il risquait de porter un coup à Nelva s'il s'impliquait de manière trop évidente. Mais, exentricité de la politique, on ne pourrait lui reprocher les paroles de son brun, et Dorcoth agissait pour eux deux.

(J'ai faim.) lâcha subitement Dorcoth, dont les yeux se teintaient doucement du rose de la fringale. Décontenancé par cette remarque tout à fait hors de propos, T'kal écraquilla les yeux et leva la tête vers celle de son compagnon et ami, qui, comme si de rien n'était, continuait sa harangue silencieuse auprès du brun Rynath.
Son vorace de brun ayant eu l'intelligence de n'adresser cette remarque qu'à lui seul en excluant aux deux autres dragons, le jeune Chef d'Escadrille se détendit et se replongea dans ses pensées.

Il comprenait la rancoeur de K'rian, mais la trouvait déplacée. Au lieu de retourner sa haine de manière constructive, il s'entêtait à vouloir agir seul et contre les autres Chevaliers-dragon, alors qu'il aurait trouvé à Kyr'naël des alliés ardents et animés du même désir de vengeance. Comme l'avait souligné J'ay, la première Chute avait prit tout le monde de cours et les pertes avaient été immenses, sur Pern toute entière... Et pas que pour K'rian... Songeur, il le dévisageait, en espérant ardemment qu'il accepterait l'aide des hommes de son Weyr d'adoption.
Sinon, la dure réalité le rattraperait bien vite une fois en combat : un dragon seul ne pourra jamais remplir le rôle de tout un Weyr, quelque soit sa fougue et sa motivation.

Ignorant la dernière pensée amère de son maître, Dorcoth essaya une autre approche, pour le moins osée :

(*Rynath* Si vous ne voulez pas, laissez-nous au moins nous racheter à vos yeux en nous battant encore et encore à vos côtés.)

Et T'kal d'écarquiller une nouvelle fois des yeux. Son brun l'étonnait souvent, mais là il trouva que son âme-soeur exagérait.

(Ce n'est pas de notre faute. Ni de celle de personne d'ailleurs.) lui reprocha-t-il d'un ton réprobateur. La plaidoyerie de Dorcoth prenait une tournure qui ne lui plaisait pas : Rynath et son maître devraient obéir quoi qu'il advienne et il n'aimait pas que sa moitié se rabaisse ainsi, en insinuant qu'ils seraient prêt à faire des concessions pour cet homme amère et colléreux.

(Ce n'est pas ce que le maître de Rynath pense.) répondit le brun de Nelva, mais il cessa tout de même de parler, peu désireux de fâcher son maître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
K'rian
Chevalier Brun
Chevalier Brun
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 30
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Sam 21 Oct à 20:45

Les yeux de K’rian se remirent à briller de plus belle mais pas un seul de ses muscles ne bougèrent quand J’ay parla. Tout juste, la commissure de ses lèvres esquissèrent un rictus moqueur. Cependant il n’eut pas le temps de cogiter davantage les paroles du chevalier que déjà Rynath l’informait de la proposition de l’autre couple de brun.

{Dorcoth et son maître nous font savoir qu’ils sont prêts à nous aider à combattre les Fils pour payer leur dette envers la mort de Kaylee. Enfin je crois.}}

L’hésitation furtive de son dragon amusa un instant K’rian qui en oublia son « ennemi ».

{{Tu crois ou t’es sur ?}}

Rynath répondit par un rugissement indigné qui transforma le rictus de sa moitié en sourire. K’rian reporta alors son attention sur cet étrange visiteur qu’était T’kal. Il ne se rappelait pas l’avoir vu auparavant mais après tout, il n’était pas ici depuis bien longtemps non plus ! Il commença à se rapprocher des deux hommes, lança un regard vide à J’ay en passant à côté de lui et alla se planter devant le chevalier de Nelva.

A quoi vous jouez ton brun et toi ? Vous essayez de m’amadouer ou quoi ?

L’idée qu’on tentait de l’acheter lui répugner plus que tout. Il était lui et personne ne pouvait s’arroger le droit de vouloir le changer. Personne à part…Kaylee ! Un voile de tristesse passa alors devant ses yeux mais il se reprit bien vite.


J’accepte ton offre à titre exceptionnel mais ça ne fait pas de toi mon ami. En tous cas, pas pour le moment !


Ajouta-t-il en lançant un regard noir à J’ay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'ay
Chevalier bronze, Chef d'Escadrille
Chevalier bronze, Chef d'Escadrille
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 47
Localisation : Loin de son frère !
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Sam 21 Oct à 23:59

J'ay flairait quelque chose de louche.

Comme beaucoup de Chefs d'Escadrille, il était très observateur ; pendant un entraînement, il lui suffisait en général d'un coup d'oeil pour juger du degré de fatigue des dragons placés sous ses ordres, et pour s'assurer par la même occasion que l'attention des chevaliers ne se dissipait pas. Il était clair que Rynath et Dorcoth étaient en pleine conversation, et le regard surpris de T'kal ne lui avait pas échappé.

*Qu'est-ce que ces dragons peuvent bien se dire ?!* se demanda le chevalier-bronze, aussi curieux qu'agacé.

Son regard allait d'un brun à l'autre, comme si une observation attentive lui avait permis de lire ce qui se passait dans leurs têtes. Ses yeux noisette finirent par s'arrêter sur Lyroth, qui s'était couché pour marquer ses intentions pacifiques.

(Lyroth, tu ne pourrais pas...?) commença-t-il.

(Non) le coupa le bronze, qui répugnait à s'immiscer dans une conversation privée.

J'ay comprit immédiatement qu'il ne devait pas insister et reporta son attention sur ses deux collègues. A cause de la conversation silencieuses des bruns, il se sentait exclu et un peu méprisé, comme si les deux maîtres échangeaient des messes basses dans son dos ; cette impression se renforça lorsque K'rian rejoignit T'kal et lui annonça qu'il acceptait son offre. Quelle offre ? Le chevalier-bronze fronça les sourcils. A la place de T'kal, il aurait refusé de marchander.

"Tous mes collègues ne sont pas mes amis" commenta sèchement le chevalier-bronze. "Et je ne m'en porte pas plus mal"

Il fourra ses mains dans les poches de sa veste et enfonça son talon gauche dans la terre meuble. Un rictus ironique étirait de nouveau ses lèvres minces.

"Dois vous laisser entre bruns et entre 'amis', ou suis-je concerné par l'offre en question ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T'kal
Chevalier Brun de Pern
Chevalier Brun de Pern
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Dim 22 Oct à 1:25

Une sueur froide dégouta désagréablement le long de l'échine de T'kal lorsque K'rian accepta la proposition inconsidérée et impossible de Dorcoth.
J'ay était furieux contre lui, il le voyait, et K'tar allait le crucifier en place publique pour avoir laissé son brun parler à tord et à travers comme une jeune verte en chaleur. T'kal savait qu'il était dans de beaux draps et se promit de transformer son dragon en sac à main avant de se faire seppuku.
Alarmé, Dorcoth redressa violement la tête et ses yeux se teintèrent du jaune de la détresse.

(Je suis désolé!)

Les excuses ne servaient plus à rien maintenant. Il fallait qu'il se débrouille pour rétablir la situation.

(Explique à Lyroth que tu es le dernier des idiots. Et explique-lui bien ce que toi, Môsieur qui se prend pour une dorée, a proposé à Rynath et son maître.)

Penaud, Dorcoth s'exécuta, sa queue balayant la poussière de gauche à droite, tant il se sentait mal à l'aise. Bien qu'ils étaient Chef d'Escadrilles, ils étaient encore jeunes et Dorcoth pêchait encore par excès de zèle et inexpérience.

"Kyr'naël et Nelva" commença le chevalier-brun avec prudence et en appuyant sur le nom de son Weyr "cherchent simplement à te prouver leur bonne foi. Pas à t'amadouer Chevalier."

Il espérait que Dorcoth avait bien rempli TOUTE sa mission cette fois... T'kal soupira, en espérant que J'ay comprenait qu'il était coincé maintenant et ne pouvait faire autrement. Il fit un pas vers K'rian et lui tendit la main pour sceller leur rapprochement. En souriant. D'une manière assez crispée. Il allait maintenant devoir faire preuve de beaucoup d'imagination, et espérait que J'ay ne le planterait pas là, comme pourtant il le méritait.

T'kal était un chevalier de Nelva, et à moins que, ô miracle! il déboule à Kyr'naël en pleine Chute, il ne sera jamais autorisé à voler aux côtés de K'rian et son brun. En plus, T'kal avait la désagréable impression que son imbécile de dragon s'était engagé pour leurs deux Weyrs - intégralement! - et pas que pour lui et cela, pour qui? Un chevalier rongé par la rancoeur et incapable de se laisser toucher par le bon sens et la raison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
K'rian
Chevalier Brun
Chevalier Brun
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 30
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Lun 23 Oct à 18:31

Aux paroles de J’ay, K’rian ne put faire autrement que de hausser les épaules. Peu lui importait qu’il soit son ami ou pas. De toute manière, il ne voulait plus se lier avec qui que ce soit. Cette pensée du chevalier fit grogner d’offuscation Rynath.

{Tu ne veux plus de moi ? Hein, c’est ça !}

{{Mais non gros bêta ! Je parlais des autres humains ! Tu sais bien que tu es le seul qui compte à mes yeux !}}

Rassuré, le dragon se coucha aux pieds de son maître et se mit à observer la scène d’un œil attentif. De son côté, K’rian s’était considérablement détendu suite aux « caprices » de son brun et lorsque T’kal lui précisa le fond de sa pensée, il esquissa un sourire mi- moqueur, mi-enjoué.

Je me disais bien aussi. Cela aurait été trop beau que tu t’engages en ton nom propre ! Toujours à vous réfugier derrière le Weyr ! À croire que vous savez pas penser par vous-même !

Il eut un petit rire forcé. Soudain, il en eut assez de cette situation qui commençait à devenir grotesque à ses yeux. Pourquoi diantre, essayait-il de se justifier face à ses deux collègues ? Non seulement, il leur devait rien mais en plus, il n’en avait pas l’envie ! il leur tourna le dos d’un seul coup et s’approcha de Rynath. Là, il demanda à son brun de le faire monter et une fois installé, il jeta un dernier regards vers ses protagonistes et lâcha :

Allez, au plaisir de ne jamais vous revoir !

Et le dragon décolla puis sauta dans l’interstice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'ay
Chevalier bronze, Chef d'Escadrille
Chevalier bronze, Chef d'Escadrille
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 47
Localisation : Loin de son frère !
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Jeu 26 Oct à 2:26

Lorsque Lyroth reçut le message de Dorcoth, il le transmit à son maître d’une voix mentale tranquille, sans changer une seule virgule, habitué comme il l’était à faire ce genre de rapports. Il ne prit même pas la peine de bouger et resta couché, le menton posé sur l’un de ses antérieurs ; il se contenta d’incliner légèrement sa tête massive pour adresser un long regard à son interlocuteur brun, quelque peu surpris par les informations qu’il lui livrait. J’ay ne cilla pas mais quelques plis supplémentaires se creusèrent à la commissure de ses lèvres, tandis que son sourire ironique s’accentuait. T’kal se trouvait en fâcheuse posture... et il l’avait bien cherché ! Un instant, le trentenaire songea à laisser son collègue de Nelva se débrouiller avec K’rian. Il avait d’autre chose à faire que de regarder le jeune Chef d’Escadrille s’abaisser devant un chevalier-brun égoïste et insolent. Seule la sympathie que lui inspiraient T’kal et Dorcoth le retint.

"Tous les chevaliers-dragons poursuivent le même but", répéta-t-il.

Mais K’rian ne semblait pas prêt à entendre la voix de la raison, pas plus que celle de T’kal, ou celle de J’ay. L’ancien Chef d’Escadrille de Delani serra les dents et les poings. Cet individu serait un danger public pendant les Chutes, plus dangereux encore que les Fils pour ses collègues.

"Bon débarras", grogna le chevalier-bronze lorsque l’homme et son dragon disparurent dans l’Interstice.

Lyroth leva la tête vers le ciel et claironna, comme pour rappeler le brun insolent. J’ay l’apaisa mentalement et se tourna de nouveau vers T’kal, un sourire ironique toujours plaqué aux lèvres. Il croisa les bras sur sa poitrine et glissa à son collègue :

"Tu as de la chance, on dirait qu’ « il » a déjà oublié ta brillante proposition..."

Puis, soudain, son sourire disparut, et il lui demanda d’une voix plus dure :

"Comment Dorcoth... ou toi... ou les deux, avez-vous pu croire un instant qu’une proposition de ce genre apaiserait K’rian ? Pourquoi lui avoir donné raison ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T'kal
Chevalier Brun de Pern
Chevalier Brun de Pern
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Jeu 26 Oct à 15:45

C'est avec un soulagement à peine dissimulé que T'kal accueillit le brusque départ de K'rian. Cependant, un pli de contrariété continuait à barrer son front : les ennuis, il le pressentait, étaient loin d'être fini et cette histoire ne manquerait pas d'avoir des répercutions désastreuses. Appuyé contre son dragon, il ruminait les dernières pensées de l'autre chevalier-brun.

Se cacherait-il derrière son Weyr et serait-il incapable de s'engager pour lui seul comme le prétendait K'rian?
Il ne le pensait pas. Il était bon chef d'Escadrille et ses hommes le suivaient et le respectaient, mais d'un autre côté il passait très peu de temps à Nelva en dehors des Chutes, Entrainements et Vols nuptiaux, tout à ses recherches pour trouver de nouvelles parades contre les Fils selon les désirs du controversé maître de Gammath.
Alors non, il était quelqu'un de loyal, mais d'indépendant en même temps. Donc parfaitement capable de faire preuve d'initiative.

Dorcoth, chagriné d'avoir mis son maître dans une mauvaise posture incurva son grand cou sinueux pour venir quémander une caresse. Le chevalier, attendri par sa stupide grosse bête, ne fut pas long à le rassurer et à lui gratouiller le tour de l'oeil.

"Je t'attends à la barrière Occidentale K'rian..." murmura T'kal entre ses dents. Son dragon, échaudé, ne tranmis pas cette dernière parole au brun de l'autre, se contentant de roucouler avec tendresse. Quittant des yeux le bout de ciel désormais vide de tout dragon, le jeune Chef d'Escadrille se tourna vers J'ay, le regard troublé mais la mine grave.
Il redoutait les reproches de J'ay, qu'il appréciait et respectait, mais savait assumer quand il était en faute comme aujourd'hui. Sans se dérober au regard critique de son collègue, il soupira doucement.

"Une chance, je ne sais pas." dit-il en souriant tristement. "J'ai horreur de ce genre de personne qui se croient les Martyrs de l'Humanité." Simple constat. Lui aussi avait souffert, J'ay avait souffert, ils avaient tous soufferts et K'rian, cet égoïste et faux Chevalier méritait une bonne trempe pour son comportement.

"Mais tu sais J'ay, malheureusement, ce genre d'individus, on ne les récupère qu'à l'estime... J'ai cru, et Dorcoth aussi, qu'en faisant le premier pas on pourrait l'aider..."

Expérience vécue à Nelva, mais par un autre que lui. K'taïev, le nouveau Maître des Aspirants, avait réussi à récupérer un jeune chevalier brun complètement remonté contre l'Autorité et dont plus aucun Weyr ne voulait à force de patience, en l'écoutant et en ne le traitant pas comme le sale mioche buté qu'il était.
T'kal aurait aimé que K'taïev soit avec eux aujourd'hui, sa diplômatie aurait fait des miracles. A son échelle, T'kal n'avait réussi qu'à se mettre dans le pétrin et à braquer tout le monde contre lui.

*Je suis un scientifique après tout...* se consola le chevalier-brun. Et en tant que tel, plus doué avec les protocoles expérimentaux que dans les relations humaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'ay
Chevalier bronze, Chef d'Escadrille
Chevalier bronze, Chef d'Escadrille
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 47
Localisation : Loin de son frère !
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Ven 27 Oct à 0:28

"Si, tu as de la chance. Fais-moi confiance. S'il s'était obstiné, tu serais dans de beaux draps à l'heure qu'il est. Combattre les Fils avec des effectifs stables n'est déjà pas une sinécure. Où ira Pern si les chevaliers-dragons s'amusent à sauter d'une Escadrille à une autre, d'un Weyr à un autre, sur un coup de tête ou à cause de promesses ? De plus, je ne vois pas comment tu aurais pu à la fois gérer ton Escadrille et t'occuper de... ce type"

Le mépris, la colère et la haine déformèrent brièvement les traits de J'ay. Comme T'kal, il ne supportait pas les personnes qui se posaient en martyrs. L'image qu'il se faisait J'xay n'était pas étrangère à ce sentiment.

"Les récupérer... à l'estime ?" répéta J'ay, visiblement sceptique. "Tu es sûr que ça marche ? Parce que... pour être honnête, je ne me vois pas chanter les louanges du Sieur K'rian dans l'espoir d'améliorer son caractère. A mon sens, ça ne peut faire qu'empirer son orgueil et les choses. Ta tentative était honnête, mais sans vouloir me montrer offensant, elle a tourné au désastre"

Il soupira.

"C'est terrible. Je n'arrive pas à comprendre le raisonnement de cet individu. Comment un chevalier-dragon peut-il en arriver là ? Tu sais qu'il parlait avec désinvolture de la mort de ses collègues, juste avant ton arrivée ? Il m'a fait un petit discours qui, en gros, donnait raison à la loi du plus fort. D'après lui, les dragons devraient apprendre à esquiver les flammes de leurs semblables, plutôt que de respecter des distances de sécurité et prendre le risque de laisser passer un Fil. Qu'est-ce qu'on est censé répondre à ça ?"

Désemparé, il passa sa main gauche dans sa courte chevelure châtaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T'kal
Chevalier Brun de Pern
Chevalier Brun de Pern
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Ven 27 Oct à 16:47

"Mouais. Je suis sans doute paranoïaque, mais j'ai un mauvais pressentiment. Il n'est pas loyal à Kyr'naël et rien ne l'empêche donc en son âme et conscience de débarquer à Nelva en pleine Chute pour me demander des comptes..."

T'kal se passa la main dans les cheveux, regrêtant une fois encore l'absence de son catogan qu'il tiraillait autrefois quand il était mal à l'aise. Les expériences avaient parfois des conséquences fâcheuses, mais pour rien au monde il n'aurait souhaité y changer quoi que ce soit.

"Non non, je te rassure ce n'est pas ce que j'entendais par 'estime'!" s'exclama-t-il en secouant une main en signe de dénégation "je voulais dire qu'on se devait, nous, de monter dans son estime en étant irréprochables, pas lui faire des ronds de jambes! Manquerait plus que ça et il finirait par croire qu'il a le droit d'être comme il est!"

Le masque de dégoût qui déforma subreptissement les traits du plaisant J'ay l'intrigua. S'il connaissait en gros l'histoire du chevalier bronze, K'tar ne lui avait jamais fait part des détails, considérant que c'était d'ordre privé et que seul le concerné était en mesure de renseigner la curiosité de son chef d'Escadrille. Tout en se promettant de demander un jour des précisions au concerné - jour très lointain - T'kal raccrocha le fil de la discussion :

"Je ne sais pas quoi te dire... Je ne comprends pas ce que Rynath lui a trouvé à vrai dire. Il semble pourtant sain, du moins Dorcoth n'a pas ressenti le dégoût qu'il nourrit pour l'Akaïth de R'lam."

Encore que son jugement pouvait être faussé, ce n'était pas très ardu de sembler 'normal' quand on connaissait Akaïth. T'kal frissonna malgré lui au souvenir du regard rougeâtre et malsain de cet immense brun. Dorcoth quant à lui reniffla avec mépris en recommandant à son maître de ne pas penser à ces choses 'sales', ce qui fit sourire le chevalier de Nelva.

"J'espère juste que sa première Chute ici lui ouvrira les yeux sur ses devoirs envers les Tribus et Kyr'naël, et qu'il comprendra enfin que nous ne sommes pas ses ennemis et qu'il doit respecter ce que ses Chefs lui apprennent..."

T'kal soupira lourdement et posa une main sur le cuir chaud et velouté de l'épaule de son compagnon.

"Je le plains tu sais.it Il doit se détester d'être Chevalier."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'ay
Chevalier bronze, Chef d'Escadrille
Chevalier bronze, Chef d'Escadrille
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 47
Localisation : Loin de son frère !
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Ven 27 Oct à 21:36

"Tu me rassures, effectivement..." marmonna J'ay lorsque T'kal lui assura qu'il s'était mépris sur le sens de ses paroles. "Mais les hommes qui se considèrent comme le nombril du monde n'ont généralement d'estime que pour eux-mêmes. K'rian est sûr de lui, et persuadé qu'il est seul contre nous tous. Je souhaite bien du plaisir à celui qui tentera de grimper dans son estime. Personnellement, je n'en ai aucune envie pour le moment"

Lyroth, sensible au courroux et au trouble de son maître, se leva pour le rejoindre et roucoula doucement à son attention, ses yeux tournoyant dans des tons bleutés. Maintenant que Rynath n'était plus dans son champ de vision, il était plus calme, même si parfois un éclair orangé traversait ses facettes oculaires, comme si des bouffées de colère montaient périodiquement en lui. Lentement, avec une infinie délicatesse pour ne pas faire de mal à son chevalier, il pressa son museau contre le flanc du trentenaire, avide de caresses. Le chevalier-bronze ne se fit pas prier et glissa doucement sa main sur le cuir de son âme-soeur ailée.

"Akaïth est une exception" grogna J'ay. "Il est dérangé"

Lyroth n'avait jamais eu de problème avec le grand brun, car il ne lui avait porté presque aucune attention pendant leurs longues révolutions de cohabitation. Il ne s'approchait pas de lui, ne le regardait jamais et l'évitait soigneusement, presque de manière inconsciente. Il se conduisait au fond comme si Akaïth n'existait pas. Pendant un temps, il avait aussi adopté ce comportement envers Jallith, mais la colère de son maître avait fini par l'emporter sur son côté raisonnable et...

Heureusement, les deux dragons s'en étaient sortis indemnes.

"Tu le plains ? Moi pas. Parce que c'est ce qu'il veut. Il s'estime plus malheureux que tous les chevaliers de Pern, et il nous en veut de ne pas aller dans son sens. Il ne se rend pas compte qu'il n'est pas le seul à avoir perdu un être cher, pas plus qu'il ne réalise que tous les chevaliers-dragons ont le même but que lui. La protection de Pern. La destruction des Fils"

Il tapota le museau de Lyroth, soudain terriblement heureux d'avoir le bronze à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T'kal
Chevalier Brun de Pern
Chevalier Brun de Pern
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Mer 1 Nov à 13:40

"Bah! Il se rendra compte rapidement de son erreur... Quand son Rynath sera débordé par les événements, il sera bien obligé de se rendre à l'évidence."

Du moins, il l'espérait. K'rian était désagréable et fât, mais il n'empêche que ce serait moche qu'il doive perdre son dragon pour se rendre compte de l'énormité de sa bêtise.
T'kal ne souhaitait cela à aucun chevalier, pas même à ce cinglé de R'lam. Un long frisson d'appréhension le parcouru et machinalement, il se serra un peu plus contre son merveilleux et irremplacable Dorcoth.

Il n'essaya même pas de détromper J'ay. Le chevalier bronze avait raison après tout. T'kal chassa donc le sujet de son esprit, revenant à des considérations sommes toutes plus pratiques. Du moins pour lui.

"Enfin! Au départ je n'étais pas venu à Kyr'naël pour me disputer. Je cherchais un aide pour mes expériences. Tu connaîtrais quelqu'un qui n'a pas peur de titurer de la Pierre de Feu avec de l'Agenothree?"

(Encore?!) s'insurgea le prudent Dorcoth (la dernière fois ça a explosé et tu as failli être blessé!!)

(La dernière fois je m'étais trompé dans mes dosages à cause d'un certain gros lézard de feu qui n'arrêtait pas de se plaindre que son estomac était vide...) s'amusa le chevalier en tapotant le museau velouté de son dragon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'ay
Chevalier bronze, Chef d'Escadrille
Chevalier bronze, Chef d'Escadrille
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 47
Localisation : Loin de son frère !
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Jeu 2 Nov à 20:29

Comme T’kal, J’ay craignait que les choses se terminent très mal pour Rynath si K’rian n’ouvrait pas les yeux à temps. Mais ses peurs ne se portaient pas uniquement sur le brun insolent : il se faisait aussi du souci pour les autres dragons de Kyr’naël. L’image d’ailes vertes, cruellement brûlées par la phosphine, s’imposait à chaque seconde à son esprit, et il eut les plus grandes peines du monde à la repousser.

"Il finira par se rendre à l’évidence, oui. J’espère seulement qu’il ne le fera pas trop tard" commenta le chevalier-bronze d’un ton pensif.

Il ne se sentait pas tranquille, et son bronze souffla doucement par les naseaux, troublé. Le trentenaire laissa échapper un soupir et gratta gentiment son tour de l’œil pour l’apaiser, tout en s’efforçant de reprendre sa dernière parcelle de sang-froid. Il acheva de se détendre lorsque T’kal changea de sujet.

"Je t’aurais bien proposé mon aide mais Lyroth a besoin d’exercice" assura le chevalier-bronze avec un petit sourire d’excuse.

Il tapota amicalement de museau de son âme-sœur et lui demanda mentalement :

(Tu connais quelqu’un qui aiderait T’kal sans déplaisir, pour ses expériences saugrenues ?)

(Le maître de Knigth ?) suggéra le bronze.

J’ay haussa un sourcil. Il connaissait très peu D’kar, mais Lyroth avait échangé quelques mots avec la plupart des dragons du Weyr. Knigth faisait partie du lot. Le bronze avait décrit le jeune bleu comme un individu peu causant, mais assez intéressant ; son maître était un adolescent discret et responsable, qui se mêlait rarement aux autres jeunes.

"D’kar devrait faire l’affaire. Il est un peu jeune, mais très sérieux" déclara J’ay.

(Knigth dit que son maître arrive) déclara Lyroth après un instant de silence.

"Il arrive" transmit son chevalier.

Une fois cette bonne chose de faite, il demanda silencieusement à Lyroth de s’incliner, puis grimpa agilement sur son encolure.

"Je vous laisse" conclut-il, après un dernier signe d’au revoir.

Lyroth prit aussitôt son envol et gagna rapidement de la hauteur ; dès qu’il fut à une altitude satisfaisante, il visualisa les coordonnées d'une forêt voisine et plongea dans l’Interstice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D'kar
En Attente
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 27
Localisation : Entre Knigth et April
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Jeu 2 Nov à 23:41

(Lyroth aimerait que nous rejoignions le maître de Dorcoth sur le terrain d’entraînement. Il paraît qu’il a besoin d’aide)

D’kar, assis en tailleur contre l’épaule de Knigth, arrêta sa lecture à contrecoeur ; sans hâte, il détourna son attention des pages manuscrites et leva les yeux sur son bleu. La tête du noble animal était si proche qu’il n’aurait eu qu’à tendre la main pour la toucher.

(T’kal. Répète)

(T’kal) répéta docilement le dragon, blasé.

L’adolescent n’insista pas. Il savait que ses efforts étaient vains : d’ici quelques heures, Knigth aurait oublié le nom du chevalier de Nelva et le désignerait de nouveau par la périphrase « le maître de Dorcoth ». C’était invraisemblable ! La mémoire du bleu était cent, si ce n’est mille fois moins performante que celle de son cavalier. Pourtant, n’étaient-ils pas censés être les deux moitiés d’une même âme ? Comment Knigth faisait-il pour oublier des noms qu’il entendait presque quotidiennement, alors que D’kar les retenait tous du premier coup ?

(Dis-leur que j’arrive) déclara simplement le chevalier, en fermant son manuscrit.

(*Lyroth* Il arrive)

Le jeune garçon cala le livre sous son bras gauche et marcha tranquillement en direction du couple venu de Nelva. Le chevalier-brun et sa bête se trouvaient à moins de quatre longueurs de dragons de lui, et D’kar ne jugea pas nécessaire de monter sur le cou de Knigth pour un trajet si court. Il marcha d’un bon pas, et s’immobilisa non loin de T’kal.

"D’kar, maître de Knigth" lança-t-il en guise de salutations.

Ledit Knigth se posa gracieusement derrière lui. L'air grave, la tête légèrement baissée, D’kar souffla sur une mèche qui lui cachait l’œil droit ; ses cheveux reprirent presque immédiatement leur place initiale mais le jeune chevalier n’arrêta pas pour autant son observation discrète. Chaque détail lui fournissait une information supplémentaire sur l’homme qui lui faisait face.

"En quoi puis-je vous être utile ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T'kal
Chevalier Brun de Pern
Chevalier Brun de Pern
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Jeu 9 Nov à 19:48

T'kal remercia son collègue d'un sourire et lui fit le signe 'Bon Vol' quand celui-ci décolla. Il était soulagé que la discussion se soit achevée sur un ton relativement enjoué et espérait que J'ay n'irait pas garder rancune à K'rian.
Chassant ces préoccupations d'un haussement d'épaules - après tout, ce n'était pas ses affaires - le chevalier de Nelva se retourna et sourit chaleureusement au jeune couple qui venait d'arriver.

"T'kal et Dorcoth de Nelva. Enchanté de faire votre connaissance à tout les deux D'kar."

Il se retint de justesse de se frotter les mains de satisfaction, le jeune homme qu'il avait sous les yeux lui paraissait très intelligent et cela lui plu tout de suite.
En bon scientifique plus intéressé par ses sujets d'étude que par ce qui pouvait l'étudier lui, il ne remarqua pas l'examen discret auquel il fut soumis et se tourna vers son brun pour y attraper un petit sac de poudre.

"J'essaye de mettre au point une solution inflammable qui pourrait remplacer l'huile noire des lances-flammes."

Il remit le sac au chevalier-bleu, en lui indiquant du menton de regarder dedans. Sans se demander une seconde si le sujet pouvait rebuter son jeune auditoire, il enchaina immédiatement avec les explications techniques :

"C'est de la pierre de Feu pilée. Je suis persuadé qu'en la diluant dans le bon soluté, on pourrait simuler ce qui se passe dans l'estomac de nos dragons! Mais j'ai besoin d'aide, je dois avouer que malgré mes essais et calculs la seule chose que j'ai réussi à faire c'est une coupe de cheveux désastreuse!" finit-il son explication en se tiraillant une mèche grisâtre qui d'ailleurs lui resta entre les doigts. Gêné, il s'en débarassa en se raclant la gorge.

"Cela t'intéresse de m'aider?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D'kar
En Attente
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 27
Localisation : Entre Knigth et April
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Ven 10 Nov à 0:43

D'kar avait un don, certes, mais pas celui de lire dans les pensées, même si le visage et l'attitude de ses interlocuteurs valaient bien un long discours pour ses yeux avertis. S'il avait su que T'kal lui trouvait un air intelligent, il aurait été amusé. En général, les chevaliers-dragons qui le jugeaient à sa mine le considéraient plutôt comme un gamin ; ils le regardaient avec condescendance, l'appelaient 'fiston' et l'envoyaient rejoindre les enfants de son âge lorsqu'il tentait de participer à des conversations dites 'd'adultes'.

T'kal semblait plutôt satisfait et D'kar enfonça ses mains dans ses poches en attendant la suite. Son livre pesait lourd au creux de son coude mais il ne voulait pas le poser pour le moment. Il écouta en silence, et d'une oreille attentive, les projets du chevalier-brun ; lorsque celui-ci lui tendit un sac, il se résigna à poser son manuscrit au sol, entre les pattes de Knigth, pour avoir les mains libres. Il s'empara ensuite du sac et l'ouvrit.

Tandis que le Chef d'Escadrille poursuivait ses explications, le jeune garçon examina la poudre noire et la fit glisser entre ses doigts. Il ne s'était jamais beaucoup intéressé aux pierres de feu et n'en savait pas tellement plus que les chevaliers-dragons adultes. Il s'était interrogé plusieurs fois sur les réactions qui avaient lieu dans la seconde panse des dragons, et qui permettait aux défenseurs de Pern de cracher des flammes, mais n'avait trouvé de réponses nulle part. Il ne savait pas pourquoi T'kal voulait remplacer l'huile des lance-flammes, qui avait fait ses preuves, mais peut-être lui apprendrait-il des choses.

Une occasion à ne pas manquer, donc.

"Pourquoi pas ?" répondit le jeune chevalier sans trop d'enthousiasme.

Il fronça le nez.

"Mais laissez-moi vous dire que vous n'avez pas peur de vous attaquez à des sujets difficiles. Les réactions qui se déroulent dans la panse des dragons sont complexes et de nombreux paramètres entrent en ligne de compte, notamment la température et la pression. Ce n'est pas pour rien que tout se déroule en lieu clos et dans le ventre d'un animal à sang chaud. Peut-être même que la salive des dragons fait partie des réactifs, qui sait ?"

Dans son dos, Knigth soupira discrètement. Il avait renoncé à comprendre pourquoi son maître aimait tant se compliquer la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T'kal
Chevalier Brun de Pern
Chevalier Brun de Pern
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Ven 10 Nov à 16:38

"Justement! C'est en cela que l'étude de la poudre de pierre de Feu est essentielle! Nous ne savons presque rien sur ce qui se passe et je suis intimement persuadé que nos recherches" et ça y était, le pauvre D'kar venait de se faire irrémédiablement embarquer dans le délire scientifique du Nelvien! "sont essentielles!! Imagine toutes les pathologies bizarres de certains dragons qui pourraient être soignées si nous parvenons à comprendre le phénomène! J'en ai parlé au Maître Eleveur de Pern et il est entièrement d'accord pour que je poursuive mes expériences tant que je ne blesse pas Dorcoth! Comme si je pouvais blesser sciemment mon propre dragon!" s'amusa-t-il en flattant le cuir lustré de sa bête "Et toutes les applications possibles par la suite! J'ai déjà demandé à Dorcoth de mâcher de la Pierre et de la recracher et d'après nos observations, nous avons pu conclure que les réactions qui se déroulent dans son estomac sont nécessaires à la production de flammes. Certes, c'était une bête évidence, mais je préférais re-vérifier cela avant de poursuivre plus avant!"

Passionné par ce qu'il racontait, T'kal agrémentait son récit de larges gestes désordonnés et enthousiastes, tournant sur lui-même et autour de D'kar, le regard allumé de la fièvre de la Recherche.
Très amusé par le comportement de son âme-soeur, le débonaire Dorcoth regardait Knight en clignant des paupières, le bout de sa queue se balançant doucement au rythme des élucubrations de son Chevalier.

(*Kgnith* Il est lancé. Il va continuer jusqu'à ce que son souffle lui manque ou que ton maître l'arrête. J'ai faim, je vais manger. Surveille-le pour moi s'il-te-plait.)

L'humour de la dernière remarque fit scintiller doucement les yeux opalescents du dragon brun, qui se teintaient de plus en plus du rose de la fringale.

(Je vais manger. Dorignyth est un véritable ami, il dit que je peux manger ici.) le plaisir se mélait à la gourmandise dans le ton du dragon, mais T'kal, brusquement tiré de son exposé, se retourna d'un bloc vers son compagnon ailé.

"Attends! Je récupère mes parchemins de compte-rendu et tu pourras y aller. Ne te gorge pas de viande, on doit rentrer à Nelva ce soir!"

(Je vais tâcher de m'en souvenir.) répliqua le dragon en se rebaissant pour permettre à son compagnon de récupérer lesdits parchemins sans une de ses sacoches d'épaules. Ceci fait, le brun de Nelva salua le bleu de Kyr'naël puis s'envola à rapides coups d'ailes vers l'Aire de pâture des lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D'kar
En Attente
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 27
Localisation : Entre Knigth et April
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Sam 11 Nov à 1:16

Un adolescent normal aurait certainement été largué, voir même effrayé par le discours enthousiaste de T’kal. Pas D’kar. Le visage neutre, les yeux baissés, comme toujours, le jeune garçon écoutait sans mot dire le délire scientifique du chevalier-brun, en tripotant la cordelette qui fermait le sac de poudre. Il était à la fois surpris, intéressé et amusé par ce qu’il entendait... même s’il n’aimait pas beaucoup l’idée d’utiliser un dragon comme cobaye. Jamais il ne permettrait à T’kal de faire la moindre expériences sur Knigth ! Il savait que le bleu lui accordait toute sa confiance, et ne voulait à aucun prix la trahir.

(Je vous aime. Je sais que vous ne me ferez jamais de mal. J’ai confiance en vous) lui assura le bleu de sa voix chaude et douce.

Il pressa son museau contre le dos de son maître et le poussa gentiment, ses yeux roulant dans des tons bleus et calmes, un roucoulement rassurant logé au fond de sa gorge. Il releva la tête sans brusquerie lorsqu’il entendit la voix mentale de Dorcoth et cligna des yeux à son attention.

(*Dorcoth* Quand D’kar en aura assez, il trouvera les bons mots pour arrêter ton maître. En attendant, je te promets de garder l’œil sur eux)

D’kar sursauta légèrement lorsque T’kal s’interrompit en plein milieu de son discours pour se tourner vers son brun. Comme il avait gardé les yeux posés sur le sac de poudre, il n’avait pas réalisé que Dorcoth avait faim, et qu’il était entré en contact avec son maître. Ses yeux bleu marine étincelèrent lorsque T’kal parla de comptes-rendus, et il se rapprocha du Chef d’Escadrille.

"Vous permettez que je regarde ? Ainsi, nous serons tous les deux au même point !"

Sans attendre, il attrapa l’un des parchemins entre deux doigts et leva un regard interrogateur sur le chevalier-brun. L’intérêt faisait danser des reflets clairs dans ses yeux magnifiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T'kal
Chevalier Brun de Pern
Chevalier Brun de Pern
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Sam 11 Nov à 14:11

Dorcoth parti, T'kal, loin de se sentir diminué comme beaucoup de chevaliers étrangers en terre étrangère, restait égale à lui-même et allait repartir dans sa longue et passionnée tirade au moment où D'kar prit le parti de s'approprier un feuillet de ses précieux documents.

Loin de s'offusquer de la désinvolture du jeune Chevalier, le maître de Dorcoth se redressa inconsciemment, fier de son travail. Il avait consigné dans ces nombreuses pages les multiples hypothèses qui lui étaient venues à l'esprit et, conciensieusement, les différents modes opératoires et résultats qui lui avait permis d'infirmer ou de confirmer certaines de ses théories. Parfois même, rigueur scientifique obligeant, il avait poussé le vice jusqu'à réaliser trois voire quatre batteries d'expériences simultanées.

Pas étonnant dans ses conditions qu'un accident ce soit produit!!
Prenant cet intérêt du chevalier bleu comme une acceptation, le brun lui sourit de toutes ses dents, aux anges.

"Commence par le début ce sera mieux, j'ai essayé de faire un index, je m'y retrouve mieux comme ça." lui dit-il en récupérant le feuillet, le replaçant dans l'imposante pile et lui tendant finalement le paquet dans l'ordre historique et classé selon l'Index.

"Oh et, s'il te plait tutoie-moi, je ne suis pas ton supérieur. " rajouta-t-il en se frottant l'arrière du crâne, un peu gêné d'avoir lui-même prit les devants sans la permission du maître de Kgnith. Vilaine habitude! Faut dire aussi avec K'tar qui tutoie tout le monde, on aurait tendance à faire de même!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D'kar
En Attente
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 27
Localisation : Entre Knigth et April
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Sam 11 Nov à 14:45

D'kar faillit lever les yeux au ciel lorsque T'kal lui recommanda de commencer par le début ; il eut toutes les peines du monde à empêcher un soupir de franchir ses lèvres. Plusieurs répliques se bousculèrent un instant dans sa tête bien remplie. Devait-il signaler au chevalier-brun qu'il avait seize révolutions ? Qu'il n'avait pas besoin d'être un génie pour connaître le sens logique d'une lecture ? Qu'il n'était pas aussi stupide qu'il en avait l'air, loin de là ? Le sourire radieux du chevalier de Nelva et l'importance de la liasse qu'il lui tendait suffirent néanmoins à réduire l'adolescent au silence : il était clair que T'kal, follement enthousiaste, n'avait pas cherché à insulter son intelligence et voulait juste l'aider à mieux comprendre ses démarches.

"Merci" marmonna D'kar.

(Vous devriez être plus aimable) lui glissa Knigth, comme souvent dans ce genre de situation.

(Je l'ai remercié, qu'est-ce que tu veux que je fasse d'autres ?)

Un sourire aurait probablement été le bienvenu, mais le visage de D'kar restait aussi grave que celui d'un vieux Chef de Weyr. Sans attendre, il commença à parcourir l'index des yeux ; la voix de T'kal l'arracha une seconde à sa lecture et il leva légèrement le nez pour regarder le chevalier-brun.

"Je ne suis que chevalier-bleu, et j'ai seize révolutions. Vous avez deux fois mon âge, vous êtes chevalier-brun, Chef d'Escadrille, et d'un Weyr étranger pour ne rien arranger. Ce serait une erreur de vous tutoyer"

Sans attendre de réponse, il recula pour appuyer son dos contre l'une des pattes antérieures de Knigth et poursuivit sa lecture.

"Dorcoth est votre seul cobaye ou vous avez fait des tests sur d'autres dragons ? Les vertes ne crachent pas les mêmes flammes que les bronzes, et même si c'est certainement du à leur capacité thoracique, et à la force de leur souffle, il y a peut-être autre chose. Je me suis toujours demandé si les petits dragons n'étaient pas plus prompts à cracher des flammes que leurs grands cousins"

Il chercha des yeux un éventuel paragraphe sur les reines et les vertes. Pourquoi la pierre de feu les rendait-elle stériles ?


Dernière édition par le Sam 11 Nov à 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T'kal
Chevalier Brun de Pern
Chevalier Brun de Pern
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Sam 11 Nov à 16:31

Le refus du jeune bleu de le tutoyer, mais surtout son ton froid et dégagé peinèrent T'kal, dont le regard se voila une fraction de seconde.

"J'insiste. On va travailler ensemble si tu es d'accord bien sûr, et cela me mettrait mal à l'aise qu'une distance demeure entre nous." lui répondit-il doucement.
Le chevalier de Nelva ne devant sa place qu'à son esprit d'initiative et pas à la couleur de son dragon, il ne s'estimait pas au dessus des bleus ou des verts qu'il traitait avec la même équanimité et la même chaleur humaine. Il lui semblait donc aberrant de considérer D'kar, tout jeune qu'il était, comme indigne de le tutoyer!

Ne lui avait-on pas répêter dans son enfance que la valeur n'attendait pas le nombre des années? Ou un truc approchant?

"Non, aucun autre maître de dragon n'a accepté de me laisser "jouer", comme ils disent, avec leur compagnon!" s'exclama le chevalier brun en levant les yeux au ciel.

"Je n'entreprends pas d'expériences dangereuses avec les dragons pourtant! Je regarde juste l'aspect et la composition de la Pierre mâchée, je chronomètre le temps d'apparition des premières flammes, leur couleur, leur forme ect, avant de recueillir et d'analyser ce que Dorcoth régurgite! Enfin! J'ai presque convaincu T'rgol de me prêter son Branath pour comparer nos bruns et Valeria sa Rossineth , mais aucune maîtresse de dorée n'a accepté de me laisser essayer avec sa reine. Je suis pourtant persuadé qu'il n'y a rien qui puisse les rendre stériles dans la pierre de Feu! Les reines lézards de Feu mâchent la pierre et ne sont pas stériles pour autant! Et les vertes aussi d'ailleurs, contrairement aux nôtres... Oh!! Que de questions passionnantes qui restent en suspens à cause de la tiédeur des maîtres! Parce que tu sais, les dragons, eux, ça les amuse! C'est toujours les maîtres qui posent problème... C'est certainement nos Ancêtres... Trop de vertes aurait été dommageable vu la taille des dragons... Et si je demandais à K'tar de garder une verte nouveau-né loin de toute Pierre de Feu jusqu'à son premier Vol pour voir..."

Plongé dans ses réflexions à haute voix, le menton dans la main gauche et l'air inspiré, T'kal en avait presque oublié la présence de D'kar et poursuivait son monologue à voix basse.

"Hum... Je me demande aussi si les maîtresses de vieilles dorées seraient d'accord... K'tar n'arrête pas de se plaindre de sa vieille folle de mère... Serait-elle assez folle pour laisser sa Pyroth mâcher la Pierre? Hum... Trop vieille, plus assez de dents.
RHAA!! Zut c'est trop bête il doit FORCEMENT y avoir une solution!
"

Se rendant compte qu'il divaguait une fois encore lorsque Dorcoth réapparut au dessus de lui, l'air très satisfait et indolent, il tenta de raccrocher les wagons de son raisonnement.

"Enfin, au départ, je voulais trouver une alternative à l'huile noire. Il y en a de moins en moins à la surface des lacs et même si nous sommes paré pour ce Passage, j'aimerais bien trouver une solution pour les générations futures.
Eh puis, une question en entrainant une autre...
Je suis désolé, j'ai tendance à m'emporter quand je parle de mes recherches. Tu... tu es d'accord pour m'aider n'est-ce pas?
"

Le ton plein d'espoir et l'attente qui se lisaient dans les yeux du chevalier brun étaient à mourir de rire, mais Dorcoth, par respect et amour pour son maître se contenta de souffler violemment par les naseaux, déguisant ainsi son début d'hilarité dans un pseudo-éternuement, avant de replier sagement ses grandes ailes contre son épine dorsale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D'kar
En Attente
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 27
Localisation : Entre Knigth et April
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Sam 11 Nov à 19:32

D’kar ne comprenait pas très bien pourquoi T’kal insistait pour qu’il le tutoie. Il était bien placé pour savoir que la valeur n’attendait pas le nombre des années, mais ne s’imaginait pas en train de parler à un supérieur hiérarchique, presque assez âgé pour être son père, comme à l’un de ses camarades. Lui ne voyait pas d’inconvénient à garder une certaine distance avec ses collègues de travail, mais ne fit pas cette remarque à voix haute, afin de ne pas froisser son interlocuteur.

Il fit mine d’être absorbé par sa lecture, pour ne pas être obligé de répondre ; il détourna ensuite la conversation en posant quelques questions au chevalier-brun.

Il comprenait très bien pourquoi les autres chevaliers refusaient de prêter leurs dragons et appuya un peu plus fort son épaule gauche contre la patte de son Knigth. Il ne tenta pas de couper T’kal dans son élan mais établit plusieurs notes mentales pour lui soumettre ses suggestions à la fin de l’exposé.

Quand Dorcoth revint, D’kar cessa de lire le compte-rendu et leva les yeux sur T’kal

"Vous avez vraiment demandé aux dames dorées de participer à des expériences avec leurs reines ? Vous savez vraiment ce que vous voulez !" s’amusa le chevalier-bleu. "Votre idée d’utiliser Pyroth est bonne, mais cette reine ne vole plus depuis un bout de temps, alors on ne pourra pas savoir la pierre de feu rend effectivement les dorées stériles... D’autre part, sur quoi basez-vous votre théorie ? Après tout, les vertes qui mâchent la pierre ne sont plus fertiles."

Il marqua une courte pause, et une ébauche de sourire apparut sur ses lèvres.

"Je suis d’accord pour t’aider. Par quoi on commence, chef ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T'kal
Chevalier Brun de Pern
Chevalier Brun de Pern
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Sam 11 Nov à 23:12

Ravi de la tournure que prenait les événements et RAVI plus que tout d'avoir enfin! un partenaire dans ses recherches, le chevalier de Nelva souriait en gratouillant la peau de la jointure d'une des griffes de son dragon.

(Tu vas te mettre du sang. Je n'ai pas encore eu le temps de me nettoyer les griffes, je voulais vous rejoindre vite.) remarqua le brun d'une voix amusée, avant de dégager doucement sa patte griffue et de commencer à nettoyer conciencieusement les foureaux de ses longues serres noires et encore légèrement poisseuses de sang.

"Eh oui! La Science et nos connaissances n'avanceront jamais si on n'ose pas entreprendre des recherches et se poser les bonnes questions!" répliqua T'kal en haussant les épaules, tandis qu'un large sourire illuminait ses traits. "En fouillant dans les vieux tunnnels de Nelva quand j'étais tout gamin j'ai trouvé un parchemin extrèmement bien conservé dont je n'ai réellement compris le sens que bien plus tard. Et cela m'a amené à réviser cette vieille peur de la Pierre-qui-rend-stérile. Je le rapporterais demain, on ne sait jamais je me suis peut-être trompé dans son interprêtation, deux lectures valent mieux qu'une!"

Très enthousiaste, il se retourna pour récupérer un lourd sac rempli de Pierre de Feu et le lâcha aux pieds de D'kar, une lueur encourageante dans le regard.

"On va commencer par le début et prendre les mesures de ton Knight si vous êtes d'accord, celles de Dorcoth sont déjà consignées."

(Dorcoth? Essaye de voir si Pyroth serait d'accord pour faire des tests elle aussi.)

(... Gammath ne va pas être content.)

(Demande la permission à Gammath dans ce cas!)

(Oui, mais Pyroth en sera vexée, elle n'aime pas être surveillée...) Dur dilemme, que Dorcoth écarta en communiquant les idées de son maître aux deux dragons simultanément. T'kal attendit patiemment - en se tortillant comme un ver - le temps qui lui sembla necessaire puis, rongé par l'attente, revint à la charge.

(Alors?)

(C'est bon. Elles essayent à Delani... Discrêtement derrière les enclos.)

La journée promettait décidément et T'kal était ravi d'avoir songé à la vieille dorée de Delani qui d'ailleurs passait plus de temps à Nelva que dans son propre weyr. Il avait depuis longtemps oublié l'échauffouré avec J'ay et K'rian et la menace d'un K'rian déboulant en pleine Chute lui demander assistance planait à des milles au dessus de sa tête.

"D'kar mon cher, c'est un grand jour! Pyroth essaye de son côté à Delani et sa maîtresse Fyo a promis de bien prendre toutes les mesures! Sa reine ne vole plus depuis longtemps c'est vrai, mais au moins, nous saurons si elle peut crâcher des flammes! Les vieux mâles le peuvent encore, ainsi que les vertes, l'âge ne devrait donc pas être un facteur limitant!
On peut faire ça ici tu penses?
" demanda-t-il soudain, en regardant autour de lui. Le terrain d'entrainement servait certes à ce genre de traitements à la Pierre de Feu, mais il ne voulait pas risquer d'interférer avec un cours donné aux jeunes Aspirants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D'kar
En Attente
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 27
Localisation : Entre Knigth et April
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Dim 12 Nov à 1:23

S’il n’avait pas eu April et Knigth, D’kar aurait certainement passé sa vie aux Archives. Lorsqu’il était aspirant, ses leçons auprès du soigneur de dragons lui servaient de prétexte pour passer des heures au milieu des vieux manuscrits, afin de chercher des remèdes oubliés. Une fois qu’il était devenu chevalier, il s’était porté volontaire pour recopier certains passages presque indéchiffrables, et avait passé de longs moments enfermé dans la salle des Archives. Il avait appris à gérer son temps pour satisfaire sa soif d’apprendre sans négliger pour autant son dragon et sa jument qui, l’un comme l’autre, avaient besoin de soins quotidiens et d’affection.

En un mot, D’kar avait l’habitude de manipuler les vieux parchemins, et la proposition de T’kal le ravit. Peut-être que le chevalier-brun accepterait de lui ramener d’autres archives, s’il promettait de les rendre juste après les avoir lues ?

"Mais si, en fin de compte, la pierre de feu n’ôte pas aux reines leur fertilité, pourquoi les vertes deviennent-elles stériles lorsqu’elles mâchent le roc ?" interrogea l’adolescent, pensif.

De toute manière, il était hors de question de faire des expériences sur une jeune dorée. Si les théories de T’kal étaient fausses, Pern perdrait une dragonne reproductrice ; et en ce début de Passage, toutes les reines étaient indispensables.

Le jeune chevalier-dragon posa doucement sa main droite sur le museau de Knigth. Il s’était promis qu’il ne laisserait pas T’kal faire des tests étranges sur son précieux bleu, mais la première expérience suggérée par le scientifique n’avait absolument rien de menaçant. Des mesures, c’est tout. Knigth fit preuve de bonne volonté, comme toujours, et ouvrit largement la gueule pour que son maître puisse y jeter les meilleures pierres.

D’kar commençait à fouiller dans le sac pour trouver les plus gros rocs lorsque T’kal annonça que Pyroth et Fyo allaient elles aussi faire quelques tests.

"J’espère qu’elle fera attention... Pyroth n’est plus toute jeune. Même si elle a 64 révolutions d’expérience derrière elle, elle n’a jamais mâché le roc, et elle pourrait se blesser la langue, ou se casser une dent."

Il se tourna vers T’kal.

"Prêt ?"

Puis il donna à Knigth les premières pierres. Le bleu abaissa à demi ses paupières protectrices pour se concentrer uniquement sur sa mastication et prit un court instant pour placer convenablement les morceaux de roc sur ses larges molaires. Le broyage méthodique commença une seconde plus tard.

"Je pense que nous ne gênerons personne si nous faisons les tests ici. Je ne vois de toute façon pas d’endroit plus approprié ! Il se peut qu’April vienne nous dire bonjour, parce qu’elle n’aime pas les barrières, mais elle ne nous dérangera pas."

Il ne prit pas la peine de préciser qui était April et posa les yeux sur son bleu. L’animal avait l’air si concentré lorsqu’il mâchait la pierre qu’il arrachait toujours à son maître un sourire attendri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T'kal
Chevalier Brun de Pern
Chevalier Brun de Pern
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Dim 12 Nov à 14:17

Les mains sur les hanches et la tête légèrement penchée sur le côté, T'kal considérait le jeune bleu qui mâchait la Pierre avec application. Kgnith était une belle bête. Bien découplée et puissante. Son arrière-main musclée laissait deviner le rapide décolleur et le chevalier de Nelva se dit que c'était un très joli dragon.
Avide d'attentions, Dorcoth releva doucement les deux paupières de son oeil droit et ronffla du fond de la gorge pour se signaler à son maître. En pleine digestion, le brun avait tendance à recourir à des stratagèmes très peu draconniens pour se manifester, comme si son estomac lui pesait trop pour qu'il puisse s'exprimer correctement.
Sans pour autant détacher des yeux la mastication méticuleuse du bleu, T'kal se rapprocha de son ami et entreprit de lui gratter le tour de l'oeil.

"Je ne suis pas certain que ce soit la Pierre qui les rendent stériles justement. Je pense au contraire qu'elles naissent stériles."

Une de ses bizarreries qui différenciait les lézards de feu de leurs immenses cousins. Les vertes de la première espèce pondaient, mais, sottes et mauvaises mères, rares étaient les couvées qui aboutissaient à une Eclosion et même lorsque cela se produisait, ces sujets ne donnaient que d'autres et aussi stupides vertes.
Les dragons, créés vraissemblablement à partir des lézards de feu avaient été subtilement modifiés, et la taille n'en était qu'une des manifestations les plus évidentes.
Pourquoi alors ces génies d'autrefois n'auraient-ils pas décidés de favoriser les grands reproducteurs - parce que c'est ce dont avait besoin Pern, de GRANDS dragons - tels que dorés et bronzes et stérilisés les plus petits pour éviter que la race ne dégénère?
Intimement convaincu qu'il avait raison, et que quelque part cette raison allait de paire avec des dorées incapables de crâcher le feu, T'kal n'aurait de cesse de le prouver. Sans pour autant sacrifier une jeune dorée.

Par contre, rien n'interdisait à son Chef de Weyr de laisser une jeune verte dans l'ignorance de la Pierre de Feu jusqu'à son premier Vol nuptial...

(*Knight | T'kal* Pyroth mâche la Pierre. Elle s'amuse beaucoup mais trouve que le goût est atroce.)

Le dragon brun avait relevé la tête, très amusé par les commentaires fleuris que lui transmettait la vieille dorée depuis Delani et c'est tout naturellement qu'il en faisait profiter le bleu.

(*Knight | T'kal* Je la conseille pour qu'elle ne se blesse pas. ça la vexe! Elle dit qu'elle n'est pas une jeune verte écervellée!)

Là ressortait bien le caractère imbu d'elles-mêmes des dorées, quelque soit leur âge!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D'kar
En Attente
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 27
Localisation : Entre Knigth et April
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Dim 12 Nov à 17:13

Les mains dans les poches et la tête fièrement levée, D’kar avait lui aussi les yeux fixés sur Knigth, de telle sorte qu’il ne vit pas le regard appréciateur de T’kal. Il jeta un coup d’œil par-dessus son épaule lorsque Dorcoth émit un étrange bruit de gorge, mais fut immédiatement rappelé par son bleu.

(Encore) exigea le dragon en ouvrant la gueule.

D’kar hocha légèrement la tête et lui fournit de nouvelles pierres à mâcher. D’après ses estimations, Knigth pourrait produire une flamme respectable après avoir broyé cette seconde fournée.

"Les vertes seraient stériles dès l’Eclosion ? Oh ! Intéressant. Cela nous fournirait en tout cas une indication sur la mentalité de ceux qui nous ont précédés... "

Il caressa le museau de Knigth puis fit quelques pas à droite de l’animal, en laissant sa main glisser sur l’encolure, l’épaule, puis le flanc.

"Si votre... ton hypothèse est juste, il faut en conclure que nos ancêtres voulaient que les reines restent à la maison. Sinon, pourquoi se seraient-ils fatigués à faire naître la rumeur de la pierre-qui-rend-stérile ?"

Il appuya un instant sa joue contre le flanc de Knigth, pour écouter les gargouillis étranges dus aux réactions chimiques.

(Qu’est-ce que vous faites ?) s’étonna son dragon.

(T’occupes. Tu es prêt à cracher le feu ?)

(Presque)

(Tu sembles amusé) remarqua D’kar en décollant son visage du cuir bleu. (Qu’est-ce qui se passe ?)

Knigth, ravi d’avoir un bon prétexte pour dérider son maître, lui répéta mot pour mot les paroles de Dorcoth. Tout en l’écoutant, D’kar marcha tranquillement jusqu’à sa tête, un petit sourire flottant sur ses lèvres. Knigth roulait à présent des yeux verts de plaisir ; à la fin de sa tirade, il laissa échapper un petit grognement amusé et éructa. Une petite flammèche apparut au bout de son museau. Les yeux brillants, D’kar flatta gentiment sa tête massive puis rejoignit T’kal.

"Il est prêt !"

Comme pour appuyer les paroles de son maître, le bleu leva la tête et cracha vers le ciel une longue langue de feu.


Dernière édition par le Dim 12 Nov à 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T'kal
Chevalier Brun de Pern
Chevalier Brun de Pern
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Dim 12 Nov à 17:54

(Il est plus rapide que toi!) commenta T'kal en s'écartant respectueusement dès le premier jet de flammes.

(Les bleus sont plus rapides et les vertes encore plus. Mais je suis plus rapide que tous les bronzes!) commenta doctement le dragon brun en roulant malgré tout des yeux impressionnés devant la belle flamme régulière du jeune bleu.

"Parfait! Tiens." dit-il à D'kar en lui tendant plusieurs feuillets vierges et une mine de carbone "Je vais chercher un récipient pour rassembler les cendres... Tu sais, je me demande aussi si toute cette histoire n'est pas une vieille superstition de nos ancêtres plus récents qui ne comprenaient pas pourquoi les femelles vertes ne pondaient pas et les dorées si..."

Laissant à son jeune collègue le soin de noter les différents paramètres des flammes de son compagnon, le chevalier de Nelva escalada son brun somnolent pour farfouiller dans les multiples sacoches d'encolure accrochées entre les crêtes de cou. Il en tira une vaste bassine en métal qui exalait des odeurs de vieux oeufs pourris et tout un assemblage étrange de tubes en verre soigneusement empaqueté.

Ces tubes, que T'kal avait appelé 'les séparateurs' étaient moitié de son fait, moitié de vieux croquis dénichés aux Archives de Nelva. Il avait attendu des mois avant que le maître Verrier de Collins accepte de se risquer à s'essayer à la fabrication de l'ensemble et le jeune chef d'Escadrille y tenait comme à la prunelle de ses yeux.

Une caisse, qui servirait de support fut aussi descendue et T'kal passa un long moment à y assembler les différents composants.

(*Knight | T'kal* Pyroth a déjà vidé un sac et voudrait savoir si c'est normal que rien ne se passe.)

Un peu surpris par ce que venait de dire son compagnon, T'kal se redressa et fronça les sourcils, preplexe.

"Dis-lui d'attendre un peu et que si rien ne se passe, qu'elle commence un nouveau sac, peut-être que comme elle n'a jamais essayé, les sucs de sa seconde panse ne sont pas encore sécrétés... A moins qu'étant Reine, elle n'ai besoin de plus de Pierre... Tu en penses quoi D'kar?"

(*Knight | T'kal* Pyroth dit que ce n'est pas juste, que c'est toujours les autres qui s'amusent.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D'kar
En Attente
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 27
Localisation : Entre Knigth et April
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Dim 12 Nov à 19:35

D'kar se saisit des parchemins vierges et de la mine de carbone sans mot dire, l'air pensif. La suggestion de T'kal concernant les préjugés lui plaisait, mais cela ne changeait rien au fait que les Anciens avaient fait ce qu'il fallait pour que les Reines restent à la maison. Les lézards dorés mâchaient la pierre et crachaient le feu. Les dragons d'or ne broyaient plus le roc depuis des centaines de révolutions. Pourquoi ? Si la pierre de feu ne rendait pas les grandes femelles stériles, pourquoi n'avaient-elles jamais, pas même pendant les premières Chutes, craché le feu aux côtés des mâles ?

Le chevalier-bleu ne voyait que deux explications à cette étrange situation : soit les Anciens avaient raconté à leurs dames dorées que mâcher la pierre empêcherait leurs partenaires de pondre, soit ils avaient fait en sorte que les reines ne puissent pas cracher le feu. Dans les deux cas, n'était-ce pas une tentative pour retenir les grandes reproductrices dans l'enceinte protectrice du Weyr ?

Comme T'kal était occupé à escalader le cou de Dorcoth, D'kar ne lui fit pas part de ses conclusions et s'occupa de Knigth. Il demanda au bleu de cracher des flammes et prit quelques notes, jusqu'à ce que Dorcoth détourne l'attention du cobaye. Impatienté, le chevalier fit claquer sa langue contre son palais.

(Knigth !)

(Dorcoth dit que Pyroth a déjà mâché tout un sac de pierre et qu'il ne se passe rien)

T'kal prit alors la parole. D'kar se tourna vers lui.

"Je pense qu'elle devrait appuyer son oreille contre le flanc de Pyroth et écouter ce qui se passe. Si elle n'entend rien... c'est qu'il ne se passe rien ! Vous devriez peut-être la prévenir qu'elle risque d'être déçue. Je commence à penser que les reines ne sont pas capables de digérer la pierre et de cracher le feu"

(D'après Dorcoth, Pyroth râle. Elle dit que ce n'est pas juste, ce sont toujours les mêmes qui s'amusent)

(Dis à Dorcoth de dire à Pyroth qu'il n'y a rien de glorieux à sentir les oeufs pourris, et que régenter les autres dragons est un amusement dont de nombreux dragons mâles aimeraient profiter) rétorqua D'kar.

(D'kar !) s'indigna Knigth.

Néanmoins, il transmit le message à Dorcoth, plutôt contrit, en prenant soin de commencer sa phrase par : (Mon maître dit que...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T'kal
Chevalier Brun de Pern
Chevalier Brun de Pern
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Dim 12 Nov à 20:01

Dorcoth retransmit fidèlement ce que venait de dire Kgnith à la vieille dorée de Delani, qui, comme s'était à prévoir, s'offusca en disant qu'à son âge plus grand monde ne l'écoutait, que ce n'était pas un privilège mais une corvée, et puis qu'en plus, elle trouvait que les mâles lui manquaient sérieusement d'égards en ce moment.

L'échange des dragons, bref mais intense fut à son tour transmit aux deux humains et T'kal éclata de rire, s'imaginant parfaitement la tête du vieux couple que la mauvaise foi de la moitié dragon rendant encore plus cocasse.

"Elle s'en remettra ne t'en fais pas Dorcoth!" s'exclama T'kal en donnant une claque amucale sur l'encolure musclée de sa bête, un peu perturbée par les sorties outrées de vieux dragon d'or. "Fyo a-t-elle essayé d'écouter?"

L'idée était excellente, et bien plus rapide que d'attendre en vain une quelconque manifestation pyrotechnique! En l'entendant T'kal s'était envoyé une claque mentale pour ne pas y avoir songé plus tôt. D'kar avait l'esprit vif, sans doute beaucoup plus que lui et cela il l'admettait sans honte, plutôt content d'avoir trouvé quelqu'un pour partager son goût pour la recherche.

(*T'kal | Knight* ça gargouille, mais ... Fyo ... pense que c'est parce que Pyroth a faim. Pyroth dit que ce n'est pas possible, qu'elle a l'impression d'avoir le ventre plein.)

"Sans doute l'excès de Pierre, si elle ne digère pas, cela doit lui pèser sur l'estomac."

Pyroth semblait ne pas digérer la Pierre de Feu, mais était-ce imputable au fait qu'elle n'en avait jamais mâché ou à une différence essentielle qui la distinguait des dragons de combat?
Pensif, le chevalier brun regardait dans le vague, à la recherche d'un élément de réponse.

"C'est vraiment bête que tu aies été manger Dorcoth, si cela se trouve la réponse est à un saut Intesticielle!"

(J'avais faim, j'ai mangé, mais légèrement. Je suis désolé, je ne savais pas)

(C'est rien mon gros, je ne pouvais pas prévoir que les choses avanceraient aussi vite aujourd'hui et toi non plus!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D'kar
En Attente
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 27
Localisation : Entre Knigth et April
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Fin prêt!   Mar 14 Nov à 17:52

[HJ - Hé, hé... Je viens de réaliser (avec une certaine stupeur et un rien de déception, je l'avoue) que vous n'étiez pas infaillible, T'kal. Auriez-vous oublié que les noms des dragons pernais se terminent tous par -th ? Même si l'allusion aux preux chevaliers britanniques est transparente, elle ne vous autorise pas à massacrer le nom de mon beau Knigth !]

Knigth cligna des yeux, l'air vaguement embarrassé, lorsque Dorcoth lui transmit la réponse de la vieille dorée. Il avait la tête basse, ce qui lui donnait un air piteux, et le jaune de l'inquiétude teintait ses facettes. Pourquoi D'kar était-il si insolent ? Pyroth était reine, et marquée par le poids des révolutions ; elle méritait du respect. La queue du bleu balayait nerveusement les herbes, trahissant son malaise.

(Dorcoth dit que Pyroth n'est pas contente. Elle assure qu'à son âge, plus grand monde ne l'écoute, que régenter les autres dragons est une corvée et non un privilège et qu'en plus, les mâles lui manquent sérieusement d'égards en ce moment)

Le jeune dragon prit la remarque pour lui et laissa échapper un gémissement aussi triste que discret. Désolé de lui avoir fait de la peine et de l'avoir mis dans l'embarras (mais pas d'avoir remis Pyroth à sa place), D'kar rejoignit son dragon et gratouilla amicalement son museau.

(Dorcoth dit que le ventre de Pyroth gargouille, mais que c'est peut-être parce qu'elle a faim. Pyroth dément, elle soutient qu'elle a le ventre plein)

"Si elle ne digère pas la pierre, elle va bien finir par la régurgiter" remarqua D'kar. "Pyroth a plus de soixante révolutions et n'a jamais mâché le roc... Peut-être qu'elle n'arrive pas à produire de flammes à cause de l'âge et du manque d'entraînement, mais je ne porte pas beaucoup de crédit à cette hypothèse. A mon avis, les dorées ne peuvent pas cracher le feu, un point c'est tout"

Il caressa avec douceur le contour de l'oeil de Knigth. Le bleu dégageait à présent une odeur désagréable, mais D'kar l'ignora, par amour envers la noble créature.

"N'en voulez..."

Il se tut une seconde, se demandant s'il devait se corriger. Tutoyer T'kal lui paraissait décidemment incongru, et il préféra laisser tomber.

"N'en voulez pas à Dorcoth, je ne pense que vous auriez appris grand chose en vous rendant sur place."

Il rejoignit le chevalier-brun et lui tendit les notes qu'il avait prises.

"Voilà. S'il manque quelque chose, dites-le-moi, je complèterai le compte-rendu"

Son regard tomba sur les 'séparateurs' de T'kal.

"A quoi va servir tout ce matériel ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fin prêt!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fin prêt!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weyr de Kyr'naël :: Weyr :: Bassin :: Terrain d'entraînement-
Sauter vers: