le Weyr des nomades de l'ouest
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle servante !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kajila
Nomade
Nomade
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 27
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Nouvelle servante !   Mar 23 Mai à 19:45

Kajila avait quitté son oncle une petite septaine auparavant et galopé a travers la plaine, jusqu'au fort. Elle portait dans son sac de toile grise, la lettre qui la disait engagée au service des seigneurs.
Dire que Kaj n'avait aucune motivation pour ce nouveau boulot etait peu dire, elle qui detestait recevoir des ordres...

Toujours galopant, l'adolescente traversa les rues et se fit ouvrir la grande porte menant au "fort" proprement dit.
Une fois dans la cour, elle sauta a terre, appela Ryu qui se percha sur son poing dressé comme un faucon sur le bras de son maitre, carressa l'etalon pour le remercier et, attendant des nouvelles du seigneur (ou de sa dame) qu'un garde etait allé chercher, regarda autour d'elle, les yeux brillants de curiosité.

C'etait un batiment en pierre, gris, sans verdure mais possédant de nombreuses fenêtres. Un peu impressionnée par cette tente de pierre, Kaj se demanda comment on pouvait vivre ainsi enfermée.

Soudain Zenchoo piaffa. Quelqu'un arrivait. Rapidement, l'adolescente lissa sa tunique verte, lanca un regard a son calecon noir un peu poussiereux et ses sandales de cuirs plus qu'usées, puis, se jugeant présentable, regarda les arrivants, les yeux emplis de défi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saraelle
Dame Saraelle
Dame Saraelle
avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : Au Fort principal
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle servante !   Jeu 25 Mai à 20:08

Saraelle finissait une mélodie à la harpe devant ses dames de compagnies, dans ses appartements. Alors qu’elle pinçait la dernière corde, les courtisanes se pâmèrent aussitôt en vantant l’habileté de leur maîtresse, la poésie, l’envoûtement que faisaient naître ses doigts délicats sur ce simple instrument de musique… autant de paroles que la jeune Dame du Fort savait hypocrites. Elle les écouta avec un sourire distrait, ennuyée par toutes ces vieilles femmes aigries par la vie qui n’avaient plus d’autre choix que de tenter de s’attirer ses faveurs, de lui manger dans la main pour pouvoir tenir un semblant de vie aristocratique.
A présent, elles demandaient une nouvelle sérénade que Saraelle n’avait aucune envie de leur interpréter.
Le regard perdu au loin, elle soupirait quand un garde entra dans la pièce, la prévenant de l’arrivée de sa nouvelle servante. Ravie de la diversion, la Dame se leva prestement, ordonnant à ses dames de compagnie de l’attendre, puis suivit rapidement le garde à travers les couloirs du Fort, en direction de la cour.
En sortant de l’ombre des pierres grises du château, Saraelle plissa les yeux, éblouie par l’éclat de Rukbat. En voyant celle qui était à présent sous ses ordres, la Dame ne put retenir un mouvement de surprise, avant de se composer un magnifique sourire avenant. Elle ne pensait pas avoir affaire à une fille aussi jeune ! Cela la ravit, elle qui n’était entourée que de vieillardes… C’est pourquoi, d’excellente humeur, elle décida d’être douce et gentille avec elle. Du moins aujourd’hui… Car quiconque connaissait Saraelle redoutait avant tout ses changements d’humeur, tant elle était lunatique.

Bienvenue, au Fort, jolie demoiselle ! Je suis Dame Saraelle, épouse du seigneur de ces lieux, et aussi votre nouvelle maîtresse.

Dame Saraelle sourit avec amabilité. Elle prit avec douceur la main de la jeune fille avant de continuer.

J’espère que nous nous entendrons bien, la fraîcheur de votre jeunesse me ferait tellement de bien dans ce vieux château où l’on s’ennuie à mourir ! Quel est votre nom ?

Avisant alors le lézard de feu posé sur son poing, elle rit.

Et le sien ? Votre petit lézard est vraiment adorable, avec ses écailles couleur d’airain ! J’espère qu’il ne mangera pas les félins de mes dames de compagne, elles en périraient de chagrin ! Ce qui, ceci dit, ne serait pas forcément pour me déplaire…

Dame Saraelle avait parlé un peu plus bas, comme pour lui faire une confidence. Depuis le début, elle était très insidieuse avec sa nouvelle servante, mais elle pensait par contre réellement cette dernière phrase… Jouant le jeu jusqu’au bout, elle se baissa pour chuchoter :

Vous n’imaginez pas à quel point ces wherries sont lassantes…

Dame Saraelle se redressa avec sa main devant sa bouche, comme si elle avait dit une grossierté, avant de poursuivre, avec une voix plus enjouée que nature :

Oh, mais je parle, je parle, et je ne vous laisse pas même vous restaurer après votre voyage qui a dû être long à en juger par l’état de vos vêtements ! Suivez-moi, je vais vous mener à vos nouveaux appartements afin que vous puissiez vous reposer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kajila
Nomade
Nomade
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 27
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle servante !   Sam 27 Mai à 19:39

Kajila redoutait un peu cette présentation. On lui avait dit que les seigneurs etaient souvent froids, hautains, méprisants et arrogants. Et avec sa fierté habituelle, elle se demandait si elle allait pouvoir garder son calme.
Mais le ton qu'avait prit la jeune femme pour l'accueillir etait reellement aimable.
Les yeux baissés, comme on le lui avait apprit, elle dissimula tout de même un eclair d'indépendance lorsqu'on lui apprit qu'elle avait "sa maitresse" devant elle.

Elle releva les yeux lorsqu'on lui prit la main. Elle qui n'etait pas du tout tactile, elle se disait que les sedentaires etaient vraiment curieux. Néanmoins, elle ne pouvait rester silencieuse plus longtemps sans paraitre impolie.

On me nomme Kajila, Dame Saraelle. Et mes compagnons sont Ryu et Zenchoo.

Elle n'avait pas conscience de son curieux accent, et du manque de fioritures de ses phrases. En bonne nomade, Kaj ne parlait pas pour ne rien dire.
Comme pour saluer la dame, Ryu pépia en ouvrant les ailes comme pour les faire admirer tandis que l'adolescente laissa echapper, sur un ton un peu indigné.

Les lezards ne mangent pas les félins !

Ils ne connaissaient donc rien a rien ? Des rongeurs a la rigueur, des serpent de tunnels mais pas les félins ! Se rendant soudain compte de l'incivilité de sa sortie, elle baissa a nouveau les yeux, serrant le poing imperceptiblement. Mais qu'est ce qui avait prit a son oncle de l'envoyer ici ? Jamais elle n'allait s'adapter !

Euh...je veux dire...vous n'avez pas a vous en faire pour les compagnons de vos compagnes, Ryu ne les attaquerait pas sans mon autorisation, il est parfaitement dressé.

Si son ton etait plus doux a présent, elle s'etait amusée avec les "compagnon de vos compagnes" et avait laissé la Dame installer un semblant de complicité avec le "sans mon autorisation". Mais il fallait avouer que Kaj avait du mal a comprendre l'attitude de Saraelle. Son oncle lui avait apprit a respecter la sagesse des personnes agées...même si elle avait parfois du mal a rester calme et attentive devant leur radotages !!

Elle s'inclina poliment, froncant les sourcils a cet etalage de civilité qui etait tout a fait nouveau pour elle, et hocha la tête.

A votre service Dame Saraelle.

Elle laissa un petit silence s'instaurer tandis qu'elle la suivait dans les couloirs et fini par demander timidement.

J'ai le droit de poser des questions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saraelle
Dame Saraelle
Dame Saraelle
avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : Au Fort principal
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle servante !   Dim 4 Juin à 15:34

Décidément, Dame Saraelle avait rarement été d’humeur aussi joyeuse. Elle arrivait presque à ressentir l’amabilité et la gentillesse qu’elle jouait depuis le début de la rencontre. Et puis, dans le fond, la jeune fille l’attirait réellement sans qu’elle sût trop pourquoi.

Kajila… C’est un fort joli nom. Bienvenue au fort de Tyrnaël, Kajila !

La Dame ne s’indigna pas le moins du monde des tournures de phrases rudimentaires de la jeune fille ; au contraire cela mettait en valeur sa propre érudition et lui faisait plaisir. Elle eut un très léger mouvement de recul lorsque le lézard écarta ses ailes d’un coup. Puis elle eut un autre rire léger.

Bien sûr, seigneur Ryu, vous êtes le bienvenu également ! Je vous prie d’excuser mon oubli !

La jeune femme haussa légèrement les sourcils quand sa nouvelle servante lui répondit vivement. Elle n’avait certes pas l’habitude que l’on emploie un ton comme celui-ci avec elle ! Cependant, l’impulsivité de la nomade lui plaisait. Une personne impulsive ne cache pas ses sentiments, et en devient d’autant plus facile à manipuler…
Par contre, le fait qu’elle semble un peu rebelle à son autorité l’ennuyait. Saraelle avait l’habitude qu’on lui obéisse au doigt et à l’œil, et la jeune fille ne ferait pas exception à la règle ! Il faudrait qu’elle s’y plie, ou qu’elle reparte se perdre dans ses steppes. Toutefois, peu désireuse de montrer son inflexibilité à Kajila alors qu’elle venait d’arriver, elle ne lui tint pas rigueur de sa remarque. Surtout qu’elle se rattrapa immédiatement après.

Vous m’en voyez ravie ! Bien que, dans le fond, l’idée d’être débarrassée de leurs énormes félins qui laissent des poils partout et griffent tout le monde ne m’aurait pas déplu…

Elle eut un petit sourire, tout en conduisant Kajila à travers les couloirs sombres et frais du château. La Dame approuva d’un hochement de tête la formule de la jeune fille qui la désignait officiellement comme sa servante. La précédant dans les corridors du château, elle monta un escalier abrupt qui menait aux appartements qui lui étaient destinés à elle, l’épouse du seigneur du fort. La question embarrassée de la jeune fille la fit encore une fois sourire de toutes ses dents.

Bien sûr, à condition toutefois de me demander la permission avant.

La suzeraine du fort principal avait parlé d’une voix douce, mais ferme. Elle voulait bien marquer, malgré son amabilité, sa supériorité. Elle était dame du fort, et Kajila n’était que servante. La jeune femme souhaitait mettre en lumière cet énorme écart entre elles, que la nomade semblait difficilement cerner.

Je suppose qu’il vous faudra un temps d’adaptation à votre nouvelle situation. Ici, en tant que servante, vous serez amenée à agir bien autrement que lorsque vous étiez nomade. N’hésitez pas à demander si vous avez un problème, les autres servantes de ma maison vous aideront.

Encore une fois, la Dame avait pris soin d'insister sur son changement de statut. Se retournant vers elle, la Dame lui présenta un visage engageant.

Vos éventuelles erreurs seront tolérées dans la mesure du possible, mais je vous prie de faire tous les efforts dus à votre nouvelle fonction.

Puis, d’une voix plus sympathique et moins officielle, elle assura :

Mais je ne me fais aucun souci à ce propos, vous m’avez l’air assez volontaire pour réussir ce que vous entreprenez !

Comme elles arrivaient enfin dans l’antichambre de la Dame, Saraelle mena Kajila dans un réduit attenant à la chambre même de l’épouse du seigneur. Ce faisant, elles traversèrent la pièce réservée à la Dame : une salle vaste, avec un lit à baldaquins, d’épaisses fourrures recouvrant le sols, des tapisseries colorés ornaient les murs, de nombreux meubles de prix en bois poli. Les deux filles, passant par une porte dissimulée derrière une des tapisseries, entrèrent dans une toute petite chambre, dont le mobilier était réduit au strict minimum nécessaire, à savoir : un lit, une chaise, et une petite commode à tiroirs en vieux bois. Les murs, de pierres grises et froides comme dans tout le château, n’étaient ornés d’aucune décoration, et étaient interrompus à seulement deux endroits : la porte qu’elles venaient d’emprunter et une petite fenêtre qui donnait une vue de haut sur la cour du Fort. C’était pour le moins spartiate, tout au plus très dénudé.
Dame Saraelle se retourna alors vers Kajila, curieuse de voir sa réaction devant la mansarde qu’elle allait occuper.

Voilà votre nouvelle chambre. Comme vous avez pu le voir, elle est collée à la mienne ; en tant que ma servante personnelle vous serez toujours avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kajila
Nomade
Nomade
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 27
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle servante !   Jeu 8 Juin à 0:58

Et voila, avec ses acces de politesses et sa facon de bien lui faire comprendre qu'elle lui etait inférieure, Saraelle avait bloqué Kajila. La jeune nomade ne voyait pas quoi dire ou ce qu'elle pourrait bien ajouter au blabla incessant de la dame. Elle restait silencieuse, posant de temps a autre la main sur un mur.

Comment pouvait on habiter dans des tentes de pierres ? Et si cela s'ecroulait ? Et puis ce n'etait pas pratique on ne pouvait le deplacer en cas de pénurie par exemple. Elle savait que nombre de pernais vivaient ainsi depuis des revolutions mais pour elle c'etait tout simplement impensable.

Je ne ferais pas d'erreurs.

fit elle vaguement lorsque la dame lui permit d'en faire. Il etait peu probable en effet que Kaj s'aquitte mal d'une tache, par contre la diplomatie...ce n'etait vraiment, vraiment pas son truc.
Elle regarda etonnée la richesse de la chambre de la dame puis le denouement de la sienne. On aurait pu croire que cela l'ennuierai, mais en fait, elle y etait hbituée. La seule chose qui lui manquait etait le ciel. La fenetre etait si petite...et une sortie de secour, cela manquait.

Excusez moi...comment je fais si je dois aller et venir durant votre sommeil ? Je ne risque pas de vous reveiller ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saraelle
Dame Saraelle
Dame Saraelle
avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : Au Fort principal
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle servante !   Mer 14 Juin à 20:49

Saraelle ne s’offensa pas du silence de sa nouvelle petite servante. Au contraire, une jeune fille peu bavarde lui convenait parfaitement : une bonne domestique devait faire son travail comme il fallait, pas l’étourdir de paroles, et Kajila avait l’air de rentrer tout à fait dans ce moule. Juste cette petite étincelle rebelle entr’aperçue dans ses yeux et sa voix qui gênait la Dame du Fort… Mais on aurait bien le temps de lui apprendre le respect, et encore, si l’occasion s’en présentait. Tout allait pour le mieux.
La Dame hocha la tête avec satisfaction devant l’assurance de la nomade, elle n’en attendait pas moins d’elle.
Puis elle eut une moue étonnée à sa remarque.

Mais… Vous n’irez nulle part durant mon sommeil ! La nuit est faite pour dormir, entre ces murs. Mis à part bien sûr si vous êtes prise d’un besoin pressant, auquel cas vous passerez discrètement par ma chambre, vous ne sortirez jamais de vos appartements de nuit.

La Dame retint un gloussement ; cette idée lui paraissait si saugrenue ! Elle ne se souvenait pas qu’elle avait affaire à une nomade, une jeune fille qui toute sa vie avait vécu au grand air, sans limites à son horizon, sans frontières, en totale liberté. Pour elle, qui avait passé tous les jours de sa vie enfermée dans un château, l’idée même de la liberté était si abstraite qu’elle ne la comprenait pas, elle n’en cernait pas les contours.

Vous serez réveillée chaque matin au chant du coq, et vous viendrez me réveiller à mon tour une fois que vous serez prête. Ensuite, vous m’habillerez, et… mais ce n’est pas à moi de vous expliquer tout cela ! L’intendant se chargera de vous expliquer les tâches dues à votre fonction.
...

Quant à me tirer de mes songes au milieu de la nuit, je vous conseille très vivement de l'éviter. Je suis généralement très en colère lorsqu'on ne me réveille pas à une heure que j'aurai jugée appropriée.


La Dame observa alors avec intérêt et attention la jeune fille. Son petit nez retroussé, ses yeux sombre, son maintien fier, son menton volontaire. Ses vêtements simples et usés de nomade. Qui savait ce qu’elle avait pu vivre, avec son coureur et son lézard de feu, à travers les grandes plaines ? Un endroit dont la Dame ne connaissait que le nom… Saraelle se prit alors à envier Kajila. Elle était libre. Cela se sentait. Cette notion que la femme ne comprenait pas se retrouvait incarnée dans une adolescente, devant elle. Elle, en tant que Dame, héritière d’une certaine fortune, de terres, avait toujours fait ce qu’on lui demandait, jusqu’à un certain moment. Jusqu’à son mariage en fait. Elle ne s’était libérée de sa cage que lorsque ses barreaux l’avaient tellement compressée qu’elle ne pouvait plus ignorer leur existence. Avant, elle n’avait jamais posé de questions parce qu’elle ne s’en posait pas. Maintenant, à ce moment précis, elle s’en posait une.

Dites moi, Kajila… Pourquoi avez-vous quitté les grandes plaines pour être servante dans ce fort ?

Oui, pourquoi ? Pourquoi avait-elle volontairement renoncé à cette indépendance que tout son être criait si fort ?…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kajila
Nomade
Nomade
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 27
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle servante !   Dim 25 Juin à 8:16

Kaj etait bien un peu inquiete a l'idée de devoir rester enfermée toute la nuit, toutes les nuits dans cette chambre de pierre. Certes elle etait a l'abris des fils mais tout de même ! C'etait si...solide !
Mais elle ne dit rien, se promettant deja de sortir discretement lorsque la Dame dormirait. Oh, la reveiller elle n'y pensait pas, mais voir le ciel, les etoiles, c'etait vital pour elle. Sa fenetre etait si petite qu'elle ne pouvait pas voir plus de 3 nuages !

Bon le reste du service cela semblait aller. Elle ne comprenait pas pourquoi on avait besoin de quelqu'un pour se reveiller et s'habiller ou pour vous tenir compagnie mais bon, si on l'avait envoyée ici c'etait surement pour une raison.

Elle hocha alors la tête, le visage neutre.

Bien ma Dame.

Elle vit une reverance maladroite et regarda autour d'elle, pensive. Les plaines lui manquaient terriblement tout d'un coup ! L'adolescente se demanda soudain si elle etait assez forte pour survivre dans cet environnement etrange et se reprit. Elle etait Kajila, elle etait plus forte qu'eux ! S'ils pouvaient vivre ici, alors elle le pourrait !!!

La voix de Saraelle la tira de ses pensées et c'est avec une grande surprise qu'elle répondit :

Je suis venue ici parce que mon Oncle me l'a ordonné. Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saraelle
Dame Saraelle
Dame Saraelle
avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : Au Fort principal
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle servante !   Dim 25 Juin à 21:22

Saraelle fut satisfaite de voir que la jeune fille acceptait son autorité. La Dame renvoyait immédiatement toutes les servantes qui lui résistaient : elle aimait qu’on lui obéisse, et qu’on lui obéisse vite. Certes, elle appréciait jouer un rôle pour enjôler les gens jusqu’à ce qu’ils lui accordent ce dont elle avait envie, mais elle n’allait sûrement pas s’abaisser à faire cela avec une simple servante ! Alors qu’elle pouvait en avoir autant qu’elle voulait, dévouées et fidèles !
L’inclinaison gauche de Kajila lui arracha un petit sourire. La nomade aurait beaucoup de choses à apprendre, ici, mais la Dame la pensait tout à fait capable de s’adapter à sa nouvelle vie.
La réponse de l’adolescente la surprit un peu : ainsi, elle obéissait si facilement aux ordres donnés ? Son petit visage rebelle disait tout le contraire. Mais ma foi, si elle arrivait à se contrôler, c’était parfait…
Elle lui répondit très sérieusement, en la regardant droit dans les yeux.

Parce que j’espère que ce motif vous apporte suffisamment de motivation pour que vous consentiez à quelques sacrifices. Votre vie en tant que servante dans ce fort sera complètement différente de votre existence auparavant, quelle qu’elle ait été.

Saraelle n'avait en effet aucune idée de ce que pouvait être la vie d'un nomade. La seule conception d'une nuit à la belle étoile lui paraissait totalement incongrue!
Une fois de plus, la Dame toisa Kajila des pieds à la tête. Bon… Elle avait un physique correct pour cette profession : agréable à regarder, mais pas trop belle non plus. Il ne fallait pas que la beauté de la maîtresse soit éclipsée par celle d’une servante !

Bien ! Je crois que je vous ai tout montré, du moins pour aujourd’hui. Je vais vous laisser vous reposer et vous installer ce matin. Je vous donne votre journée. Vous ne prendrez vos fonctions que demain, mais demain à la première heure, est-ce clair ?

Saraelle détestait qu’on ne satisfasse pas ses besoins à la minute ; et le manque de ponctualité de ses servantes leur coûtait très, très cher…

Vous demanderez à être reçue par l’intendant dans la journée. Il vous expliquera en détail les tâches que vous serez amenée à effectuer en tant que servante personnelle de la Dame du fort.

La Dame en question allait partir, lorsqu’elle se retourna soudain, les sourcils froncés. Un détail la gênait…

Ah, et vous lui direz aussi de vous donner de quoi acheter de nouveaux vêtements. Il est hors de questions que vous gardiez ceux-ci dans l’enceinte du château…

Satisfaite cette fois, Saraelle ressortit par la petite porte.

Bonne journée !

En arpentant les couloirs, la jeune femme se demanda ce qu’elle allait faire à présent. Elle ne voulait pas retourner auprès de ses dames de compagnie…
Soudain, elle se souvint d’un maître tisserand très joli garçon qu’elle avait entrevu dans l’antichambre du Seigneur. Un grand sourire aux lèvres, elle décida d’aller le taquiner, juste pour s'amuser…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle servante !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle servante !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weyr de Kyr'naël :: Fort principal :: Fort :: Cour-
Sauter vers: